Brutus, une vie de chien door Marie-Antoinette Raes

Beoordeling 6.2
Foto van een scholier
  • Boekverslag door een scholier
  • Klas onbekend | 534 woorden
  • 8 december 2006
  • 127 keer beoordeeld
  • Cijfer 6.2
  • 127 keer beoordeeld

Eerste uitgave
1987
Oorspronkelijke taal
Nederlands

Boekcover Brutus, une vie de chien
Shadow
Brutus, une vie de chien door Marie-Antoinette Raes
Shadow
ADVERTENTIE
Help nu jouw favoriete goede doel door jouw mening te geven!

Hoe? Heel simpel. Geef je op voor het panel van Young Impact en geef jouw mening over diverse onderwerpen zoals gelijke kansen, diversiteit of het klimaat. Voor iedere ingevulde vragenlijst (+/- 1 per maand) ontvang je een bedrag dat je direct mag doneren aan een goed doel naar keuze. Goed doen was nog nooit zo easy!

Meld je aan!
Verslag : ‘Brutus, une vie de chien’

Bruno est un boxer brun. Sa mère s’appelle Bellefleur. Il est né chez une famille gentille. Il a beacoup de petits frères et petites soeurs.il est vendu à un maître sévère.Le maître n’est pas content de Bruno parce que il n’est pas un bon gardien. Il le donne à une petite fille. La fille s’appelle Sarah. Sarah décide pour appeler le chien « Brutus ». Après beaucoup de punitions il comprend qu’il doit faire ses besoins dans le jardin. Brutus commence devenir un « membre » de la famille. Enfin, c’est vacances, Sarah ne doit plus aller à l’école pendant la journée. Brutus aime ça, parce que alors, il est tout le temps avec elle. En premier Sarah et son chien vont faire une promenade. Mais pendant cette promenade Brutus se fait mal à l’oeil. Ils vont tout à l’heure au vétérinaire. Dans la salle d’attente il apprend connaître le chat : un animal dangereux !
La saison froide arrive, il doit dormir près d’un chauffage. Papa revient de son travail et il apporte un marteau en plastique. Quand Brutus mord dans le marteau, il fait : Piiiiiup... Il trouve le marteau un jouet plaisant.

Brutus a un nez tès sensible. Il le prouve parce qu’il fait remarquer du feu au salle de bain. C’était un essuie-mains sur le radiateur, tout brûlé en fumant.
En hiver, il découvre la neige et la glace. Avec tout ça, il trouve le monde étrange.
Pendant ces vacances d’hiver, la famille va beaucoup en visite. C’est la première fois qu’il va va dans un ascenseur. Il reçoit aussi beaucoup de cadeaux.
Au printemps, la famille fait une grande nettoyage. Avec le bruit de l’aspirateur et le désordre au salon, Brutus ne se sent pas à l’aise.
Brutus fait la connaissance de Fabrice. Il est très gentil parce que chaque fois qu’il vient, il joue avec lui.
En été, on joue du ping-pong. Ce que Brutus ne sait pas encore, c’est qu’il ne peut pas prendre la balle de ping-pong, parce qu’il l’écrase dans sa gueule. Aussi les patins à roulettes, il ne peut pas mordre. La tondeuse lui fait peur aussi, comme l’aspirateur de maman. Le bruit et les vibrations lui font mal aux oreilles.
Les années passent, et le moment arrive que Sarah va dormir chez sa copine, sans Brutus. Brutus attend Sarah, et ne veut pas manger. Elle lui manque. Alors il prend l’habitude de rejoindre les parents dans leur chambre quand Sarah n’est pas là.

Maman a rencontré une dame qui a une femelle boxer, et qui désire de jeunes boxers. Elle demande Brutus avec maman et Sarah chez elle. Après quelque temps, les petits sont nés. Sarah va les visiter seule. Brutus découvre que la grille n’est pas bien fermée, et la suit. Dans la rue, il voit un chien. Pendant la poursuite du chien, il est renversé par une voiture. C’est la fin de Brutus.

REACTIES

Er zijn nog geen reacties op dit verslag. Wees de eerste!

Log in om een reactie te plaatsen of maak een profiel aan.