Rue de Bac (Antwoordmodel geheel)

Beoordeling 7.2
Foto van een scholier
  • Antwoorden door een scholier
  • 4e klas vwo | 14946 woorden
  • 26 mei 2003
  • 83 keer beoordeeld
Cijfer 7.2
83 keer beoordeeld

Taal
Nederlands
Vak
Methode
ADVERTENTIE
Stap in jouw toekomst

Kom naar de Open Avond van Inholland op woensdagavond 29 maart van 17:00 - 20:00 uur. Proef de sfeer en ontdek onze opleidingen.

Meld je aan!

Antwoorden, voorbeelden en vertalingen Cycle 1

4. c. 1V 2F 3F 4F 5V 6F 7V 8F 9F 10F 11V 12V 13F (V = vrai (waar) F = faux (niet waar))

5. b. Vertalingen
1. Hij beproeft zijn geluk. 2. Aristide heeft (zal hebben) weldra een waanzinnig succes met zijn commerciële vernieuwingen. 3. Klanten kunnen rondslenteren, kijken, zonder gestoord te worden. 4. Aristide beperkt de winstmarge op elk product. 5. Het thuisbezorgen. 6. Postorderverkoop. 7. Zij hebben ook alles gedaan om de sociale omstandigheden van hun personeel te verbeteren. 8. Kort voor haar dood richt zij een pensioenfonds op voor het personeel. 9. Le Bon Marché is wel een bezoek waard.

8. b. Vertalingen
1. Terwijl (als) ze naar haar werk ging, las Sophie altijd de krant. 2. Zij begon te lachen, toen ze haar broer over een bananenschil zag uitglijden / zag uitglijden over ... 3. Toen ze de metro uitkwam, zag ze haar vriendin Alice. 4. Door hard te werken heeft Alice een nieuwe auto kunnen kopen. 5. Daar (nadat) ze geld had gespaard (opzij gelegd), kon Sophie ook een nieuwe auto kopen. 6. Hoewel ze een auto heeft, blijft Sophie de metro nemen om naar haar werk te gaan. 7. Toen ze de Figaro las, heeft Sophie gezien dat le Bon Marché verkoopsters nodig had. 8. De personeelschef van le Bon Marché heeft haar een baan aangeboden, terwijl hij zei dat ze een cursus Engels moest volgen.

11. b. 1B 2A 3A 4B 5B 6A 7B 8A 9A 10A 11A 12A 13A

12. c. 1A 2B 3B 4A 5A 6A 7A 8A

Cycle 2

16. c. 1C 2C 3C 4B 5C 6A 7C

19. c. Vertalingen
1. Bandian is een groot speler. 2. Hij zal zeker een grote ster (vedette) worden. 3. Hij is geselecteerd voor het nationale elftal van zijn land. 4. Nu is hij beroemd in heel Afrika. 5. Hij zal zeker heel rijk worden. 6. Bandian en zijn ouders worden ontvangen op de ambassade. 7. Ze zullen ook worden ontvangen door de minister-president (eerste minister). 8. De reis naar Frankrijk is heel vermoeiend voor zijn ouders. 9. Bandian is echt blij voor zijn ouders. 10. Zij zijn trots op hem. 11. Hij is altijd goed geholpen door zijn manager Bithar.

22. b. a3 b2 c6 d4 e1 f5

23. c. 1A 2A 3A 4B 5B

27. d. 1B 2B 3A 4A 5A 6B 7B 8C 9B

e. Tekst Interview avec Jacques Bouvier

Voulez-vous vous présenter? Je m'appelle Jacques Bouvier et je suis le responsable de la bibliothèque à l'Association Valentin Haüy. Qu'est-ce que c'est que cette association? Cette association est une oeuvre qui s'occupe des aveugles, qui propose des services culturels, principalement, euh ... et dans ce service culturel nous avons deux bibliothèques, une bibliothèque de livres écrits en braille et une bibliothèque de livres enregistrés sur cassette.

vraag 1
Quel est votre travail dans ce bâtiment? Mon travail principal est de coordonner tous les travaux que nous avons à effectuer au niveau bibliothèque, c'est-à-dire que ... euh ... l'équipe est composée d'une douzaine de personnes, qui va des personnes qui travaillent dans les rayons pour sortir les livres que les, que les lecteurs demandent, pour ranger les livres que les lecteurs rendent après lecture, également le secrétariat et l'emballage pour les expéditions en province et dans quelques pays proches ..., dans quelques pays étrangers proches de la France.

Dit wil je ook lezen:

vraag 2
Comment est-ce que les lecteurs commandent un livre? Nous avons trois possibilités pour faire les commandes, soit sur place, tous les jours de la semaine, du lundi au vendredi, soit par téléphone ou par écrit.

vraag 3
Qui était Braille? Braille était Français. Il est né le 4 janvier 1809 et il est mort le 6 janvier 1852.

vraag 4
Pouvez-vous parler de Braille? Alors, son invention est une longue histoire puisque Braille a perdu la vue à l'âge de trois ans par accident. Et, bien sûr, il n'était pas du tout au départ destiné à être aveugle! Il a fréquenté l'école de son village et ... euh ... en 1810 il est venu à l'Institut Impérial des Jeunes Aveugles. A l'époque l'enseignement était oral. Les professeurs qui s'occupaient des aveugles, leur enseignaient le français, les mathématiques, un peu de rudiments de musique, mais oralement. Il y avait eu à l'époque ... euh ... l'écriture Valentin Haüy qui était une écriture en caractères ordinaires, qui étaient gaufrés sur le papier. Mais, bien sûr, ce n'était pas aussi facile à lire avec les doigts que quelqu'un qui peut le lire avec les yeux.

vraag 5
Est-ce qu'il y a encore d'autres écritures pour les aveugles que l'écriture Braille? Pour les aveugles il n'y a pas d'autre écriture, mais pour les malvoyants nous avons maintenant la possibilité de faire les caractères d'imprimerie en grand ... en grand format. Donc, vous avez des livres en gros caractères qui permettent à des personnes qui ont une vision pas très ... pas très, très basse, de pouvoir lire éventuellement ce genre d'ouvrages sans être obligées de passer par le braille.

Voulez-vous expliquer aux élèves aux Pays-Bas qui était Valentin Haüy? Alors, je vais vous reprendre sur la prononciation. C'est Valentin Haüy, parce que vous avez le u, le tréma sur le u, qui vous donne l'accentuation du u, Haüy. Donc, Valentin Haüy était un homme de bonne famille et il a découvert un peu par hasard, un jour, à la sortie d'une église ... euh ... il a trouvé un aveugle qui faisait, qui faisait la mendicité comme beaucoup d'aveugles faisaient à l'époque et ... euh ... Valentin Haüy lui a donné un louis, une pièce donc, un louis. Et l'aveugle lui a dit: "Monseigneur, c'est beaucoup trop pour moi de me donner un louis." Donc, il a ... il s'est rendu compte que l'aveugle bien qu'il fasse la mendicité, était capable de reconnaître les pièces. Et de fil en aiguille, avec la bienfaisance qu'il pouvait avoir dans son coeur, il a pris contact avec les quelques organismes, enfin, avec l'organisme qu'il y avait à l'époque, donc l'Institut Impérial et il a, il a commencé à s'intéresser justement à l'instruction des aveugles.

De antwoorden gaat verder na deze boodschap.

Verder lezen

vraag 6
Est-ce que Valentin Haüy a fondé une école? Non, il n'a pas fondé, proprement dit, l'école. Il a aidé au développement de l'enseignement. Bien sûr, il a prêché pour que les aveugles puissent avoir un peu d'instruction et après il est allé, au moment de la Révolution Française, il est allé dans ... dans des pays étrangers créer des écoles parce que, en France, il avait des ennuis au niveau politique puisqu'il était royaliste. Donc, s'il n'était pas parti à l'étranger, il aurait pu avoir la guillotine comme récompense de son bienfait.

vraag 7
Est-ce qu'il y a à Paris une école spéciale pour les aveugles? Alors, à Paris nous avons l'Institut National des Jeunes Aveugles qui est donc la ... la poursuite de l'Institut Impérial dont je vous ai parlé tout à l'heure. Euh ... cet institut recevait jusqu'à .... dans les années 1980 les jeunes qui débutaient dans le ... dans la période scolaire, donc les enfants de six, de six à sept ans et amenait les étudiants jusqu'au baccalauréat, en France. Actuellement, une nouvelle politique a été décrétée, c'est que les enfants sont intégrés dans les écoles le plus possible, si bien que maintenant les jeunes enfants aveugles vont souvent dans les écoles communales, dans leur quartier, et ont un soutien d'un instituteur qui a appris le braille et qui les aide pour avoir les documents du ... de l'instituteur, en braille.

vraag 8
Et vous-même, où est-ce que vous avez fait vos études? Moi-même, j'ai commencé à aller à l'école communale puisque, à l'époque je voyais encore. Je voyais mal, mais je voyais encore. Et devant la ... l'aggravation de mon problème visuel, le ... l'ophtalmologiste que mes parents m'avaient amené consulter, leur a conseillé de me placer à l'Institut National des Jeunes Aveugles si bien que j'ai repris, à l'âge de huit ans, j'ai repris mes études à zéro pour pouvoir apprendre le braille et j'ai eu un instituteur qui a été très dur au départ, puisque, il me faisait la guerre pour que je puisse lire le braille avec les doigts et non pas avec le peu de vision qu'il me restait encore, si bien que lorsque j'ai perdu complètement la vue, je connaissais parfaitement le braille et je pouvais lire et écrire sans aucun problème.

vraag 9
Voulez-vous dire quelque chose aux jeunes aux Pays-Bas? Moi, je crois qu'il faut voir les aveugles comme des gens .... comme des ... des personnes ordinaires. Ce sont des personnes qui ont perdu la vue, c'est vrai, elles sont capables de faire un tas de choses. Bien sûr, il faut aussi adapter beaucoup de ... beaucoup de ... de situations, mais il ne faut pas prendre les aveugles en pitié. Il faut être très naturel dans les rapports et il faut voir que les jeunes enfants aveugles ... euh ... peuvent faire des plaisanteries de collégien comme tout un chacun. Cycle 3 31. b. 1l 2j 3c 4g 5m 6k 7e 8i 9d 10n 11a 12b 13f 14h

32. c. 1. Vrai (r. 21-23) 6. Faux (r. 18-20) 2. Vrai (r. 6-7) 7. Faux (niet in de tekst) 3. Vrai (r. 2-3) 8. Faux (r. 6-7) 4. Faux (r. 26-27) 9. Vrai (r. 4-5) 5. Faux (niet in de tekst) 10. Faux (niet in de tekst)

35. b. Vertalingen
1. daar 2. net als, is 3. zijn 4. toen, zijn, hebben
5. worden 6. als 7. zijn 8. zijn 9. worden 10. zijn

39. b. a3 b2 c4 d1

44. c. 1B 2A 3B 4B 5A 6A 7A 8B 9A 10A 11B 12B 13A

45. c. 1. regel 16-17
2. regel 7-9
3. regel 12-13
4. regel 5-6

Cycle 4

49. b. a4 b7 c2 d5 e1 f3 g6

51. b. Vertalingen
1. Sylvie is heel anders dan je denkt. 2. Zij zal het je spoedig bewijzen. 3. Hoe zenuwachtig ze ook is, ze blijft aardig. 4. Gisteren is ze bijna ziek geworden. 5. Ik kon haar nog zo zeggen dat ze in bed moest blijven, zij wilde niet naar mij luisteren. 6. Echter heeft ze ten slotte een geneesmiddel (in)genomen. 7. Toen was ik heel tevreden. 8. Zij is (betekent) werkelijk alles voor mij. 9. Ik geloof dat ik alles over Sylvie heb gezegd. 10. Toen was Sylvie heel kalm.

55. c. 1. regel 7-8 5. regel 30-32
2. regel 38-39 6. regel 18-20
3. regel 3-4 7. regel 25-27
4. regel 12 8. regel 41-42

56. b. 1B 2B 3A 4B 5B 6B 7A 8B 9B 10B 11A 12B

59. Vertalingen
1. Een wedstrijd Frankrijk-Nederland die in het Parc des Princes wordt gespeeld. 2. Er waren veel bewoners die waren komen kijken wat er was gebeurd. 3. De kinderen die 's morgens om zes uur waren weg-/uitgegaan, waren nog niet thuisgekomen. 4. De ouders, die zeer verontrust waren, hadden de politie gewaarschuwd. 5. Honden, zelfs honden die aan de lijn worden gehouden, worden niet in deze zaak toegelaten.

62. c. 1A 2B 3A 4B 5A 6A

63. b. 1l 2k 3c 4b 5m 6n 7d 8h 9e 10g 11i 12j 13a 14f

66. b. 1. toen 2. terwijl 3. totdat 4. zolang 5. zodra
6. hoewel 7. omdat immers 8. zodat 9. nadat 10. opdat

Cycle 5 71. b. 1. B regel 28-29
2. A regel 7-8
3. B regel 12-15
4. A regel 35-36

74. c. Vertalingen
1. We hebben elkaar in Lyon ontmoet. 2. Dat zou een goede gelegenheid geweest zijn om samen te lunchen. 3. Ik was uitgenodigd door een oude vriend. 4. We hebben elkaar gebeld om een andere datum vast te stellen. 5. Nu zullen wij elkaar weerzien op 15 juli. 6. Jean is altijd mijn beste kameraad geweest. 7. Wij hebben elkaar geholpen in moeilijke omstandigheden. 8. Dat gaat zo tussen (onder) goede vrienden. 9. Twintig jaar geleden zijn we aangenomen bij dezelfde onderneming. 10. Onze producten werden goed verkocht.

77. b. 1B 2A 3C 4C 5C 6C

78. b. A1 C2 D2 E1 F1 G1

81. b. Vertalingen
1. Zij zouden om tien uur hier zijn. 2. Ik denk dat er een ongeluk is gebeurd (geweest). 3. Ja, het ongeluk heeft een half uur geleden plaatsgevonden. 4. Dan zal het verkeer nu wel moeilijk zijn. 5. Zij zouden hebben moeten bellen. 6. Ja, maar er is vast (zeker) een probleem. 7. Als er minder verkeer geweest was (zou zijn), zouden zij er al geweest zijn. 8. Als zij niet komen, zullen we de vergadering tot later moeten uitstellen.

83. d. 1C 2B 3B 4B 5C 6B 7B 8A 9B 10B

e. Tekst Interview avec Véra Dupuis

fragment 1
Bonjour Madame Dupuis, voulez-vous vous présenter? Avec grand plaisir, Monsieur. Mon nom est donc Véra Dupuis et je suis d'origine allemande. Je vis depuis maintenant presque trente ans en France et sur ces trente ans, quinze ans à Lille. Alors, à Lille, je suis arrivée en 1978. En même temps l'Office du Tourisme ... euh ..., venait de se créer et on m'a demandé, puisque je parlais l'allemand, l'anglais et aussi le français, d'animer le service des visites guidées.

fragment 2
Et je suis, comme on dit en France, une chargée de mission, hein, c'est le titre de ma profession, et je suis donc chargée de l'animation des visites guidées. Et quand on parle de visites guidées pour une ville, cela veut dire, bien sûr, d'abord formation de guides, de guides qui ne parlent pas uniquement le français, mais aussi le néerlandais par exemple, l'anglais, l'allemand parce que ce sont les visiteurs les plus fr..., les plus fréquents dans notre ville de Lille. C'est vrai le premier groupe d'étrangers, ce sont nos voisins belges, voisins belges flamands. Donc vous voyez déjà, là, il faut parler le néerlandais, suivis par les Anglais et arrivent les Français, pardon les, les Allemands. Il faut savoir que ... euh ..., nos visiteurs qui viennent à Lille aujourd'hui, chaque troisième visiteur est un étranger.

fragment 3
Vous savez, nous avons un handicap, une image négative. La ville ... euh ... n'a aucune image en vérité. Elle ne donne pas de rêves comme par exemple Amsterdam. Vous prononcez ce mot et bien, le monde entier, le Japonais, l'Américain, tout le monde, rêve de voir les canaux. Lille hélas, souffre d'un manque d'image, et quand elle a une image, elle est négative. On imagine une ville grise, industrielle, ... euh ..., toujours encore tournée vers le passé, vers le 19ième, et en vérité, le visiteur qui arrive doit constater que c'est tout à fait le contraire. Moi, ce qui me frappe et là, je juge avec les yeux d'une Allemande, c'est une ville très jeune.

fragment 4
Figurez-vous que nous avons dans cette métropole, je vous parlerai après un tout petit peu de cette organisation, d'une communauté urbaine, mais dans cette métropole, il y a cent mille étudiants. Alors, quand on regarde de près, cela veut dire que ... euh ... 42% de la population ont moins de 25 ans. C'est une petite merveille ça, de voir ces jeunes! C'est une ville flamande et en France on sait quand on prononce ce mot-là, cela veut dire la vie. Et la ville vit nuit et jour. Nuit et jour, parce que les habitants de la métropole sortent le soir. Ça, c'est typiquement français. On rentre peut-être un tout petit peu chez soi, mais après on ressort pour aller au restaurant, dans de petits bistrots. Et on va très, très, très souvent encore au cinéma.

fragment 5
Lille détient d'ailleurs le record, si vous permettez que je prononce quelques superlatifs. Nous avons 28 salles de cinéma. Un des grands groupes qui s'appelle en France UGC, qu'on retrouve un peu partout, a un million d'entrées par an. L'autre groupe qui est la Gaumont, que vous connaissez probablement, 300.000 par an d'entrées. Vous voyez, c'est beaucoup. Et ce système français, j'ignore comment ça se passe en Hollande, mais en France, vous le savez bien, les cinémas commencent le matin, c'est non-stop, des ... la dernière séance commence à 22 heures. Et quand on sort à minuit et on sort nombreux à minuit, eh bien, on va encore dans le premier bistro pour prendre une petite bière, par exemple, quand il fait chaud ou un café en hiver.

fragment 6
Donc, c'est pour ça (que) Lille est, est très fière, mais en même temps ça me fait penser que nous avons la plus grande librairie du monde: le Furet du Nord, qui est installée sur la Grand' Place. C'est extraordinaire! Dix mille visiteurs par jour rentrent comme dans un grand magasin, comme le Printemps par exemple. Et il y a des livres dans toutes les langues. Il y a d'immenses rayons de la bande dessinée. Ça aussi, je trouve (que) c'est une particularité de la France mais peut-être aussi de la Belgique, vous le savez. Sept mille mètres carrés donc, de livres, dans cette librairie. Et en face, la FNAC, un autre agitateur, comme nous disons, d'idées avec seulement six mille mètres carrés de livres. Non vraiment, je pense à Lille, on ne s'ennuiera jamais. Il y a toujours quelque chose à faire.

fragment 7
Et si vous êtes sur cette grande place, je vous invite de lever le nez, de regarder en l'air et vous allez constater que cette place est dominée par quatre femmes. J'ai le plaisir de le dire. Au centre de la place, la déesse. Et en même temps, levez le nez encore un peu plus haut au-dessus, au-dessus de la ... du pignon de notre journal, notre quotidien, la Voix du Nord, nous avons trois femmes dorées, ce sont symboliquement les trois provinces de notre région Nord - Pas-de-Calais, c'est-à-dire l'Artois, la Flandre et le Hainaut.

fragment 8
Vous êtes donc Allemande d'origine. Où est-ce que vous avez appris à si bien parler le français? Je l'ai appris en France. Je, je vous déçois peut-être un tout petit peu. J'avais deux ans de français ... euh ..., en classe. Et bien sûr, vous savez bien avec deux ans on peut juste chanter "Joli tambour" et puis, ça s'arrête là. Et quand je suis arrivée en France, nous avons parlé, mon époux et moi, pendant presque une année, anglais. Et parallèlement, j'ai commencé à lire. Mais ça va peut-être vous surprendre, j'ai commencé à lire en français des Agatha Christie. Ça veut dire des livres relati..., d'abord une traduction relativement facile, mais où aussi, puisqu'il y a des crimes, on a envie de poursuivre. Mon époux m'avait fait une très grande liste: des classiques français, des contemporains. Parce que, quand on vit dans un pays étranger, si vous ne rentrez pas (à) 100% dans leur culture, vous n'allez jamais vous amuser parce que la vie est faite de mille petites anecdotes, de petites citations. Le Français est très cultivé!

fragment 9
Donc, vous voyez, j'ai d'ailleurs, quand mon fils a passé son bac, j'ai passé parallèlement mon bac aussi. C'est un petit clin d'oeil, ça m'a beaucoup amusée. Et aujourd'hui je suis arrivée à lire ... euh ... tous les livres un peu autour, d'un côté le 17ième comme Madame Lafayette, et en même temps, je suis devenue, ce qui est très étonnant, une fana, comme on dit, de Marcel Proust. D'un côté une culture latine, de l'autre cultu..., de l'autre côté une culture nordique, germanique. Ce sont deux mondes, vous le savez.

fragment 10
Vous avez encore un dernier mot à dire aux jeunes Hollandais? Je ne sais pas si j'ai un petit message, mais je pense tout simplement, la curiosité, lire, ça nous sauvera toujours. Ça paraît peut-être un tout petit peu démodé, poussiéreux aujourd'hui, de dire ça, mais j'ai constaté que, ou écouter la musique, ou non, en vérité il faut dire se passionner pour une chose, on peut être passionné par, par une collection de papillons, par une collection de bandes dessinées, par une collection de n'importe quoi. Mais du moment qu'on est passionné, et qu'on peut transmettre sa passion, je crois, on ne s'ennuiera jamais.

Cycle 6

87. b. 1A 2C 3A 4B 5A 6B 7A 8C

90. 1. zal moeten 2. heb moeten 3. heb nodig 4. moest/zal moeten 5. hebt nodig of heeft nodig 6. moet

93. c. 1A 2B 3C 4B 5C 6B

94. b. 1B 2B 3A 4B 5B 6A 7B 8B 9A 10A

97. b. Vertalingen
1. Hij gaf me een goede raad. 2. Vervolgens namen we een biertje en discussieerden we nog lang. 3. Daarna ging ik meteen naar de kapper en mijn vriend ging er ook heen. 4. Hij was net zo verbaasd als ik. 5. De kapper kon deze vragen niet beantwoorden. 6. Wij moeten een half uur wachten, dat was lang! 7. De vader en de moeder van de kapper leefden aan het begin van de eeuw. 8. De kapper en zijn echtgenote ontvingen ons zonder enige geestdrift. 9. De kapper gaf ons het (wissel)geld terug en iedereen ging weg. 10. Wij hadden meer dan twee uur nodig om thuis te komen.

99. e. 1B 2A 3B 4A 5A 6C 7B 8A 9B

f. Tekst Interview avec Séverine Merle

Je m'appelle Séverine Merle. Je travaille au Bon Marché à Paris depuis maintenant un an et demi. J'ai ... je m'occupe au Bon Marché de monter toutes les expositions qui peuvent être des expositions commerciales. Nous faisons chaque année une exposition sur ... euh ..., la Grande-Bretagne, mais ... euh ... c'est peut-être également des expositions culturelles. Nous avons fait de nombreuses expos culturelles sur l'histoire des montres ou l'histoire des flacons de parfum. Euh ... je vais un petit peu vous parler maintenant du, du Bon Marché et ce qu'il représente à Paris.

B.

vraag 1
Voulez-vous parler du Bon Marché? Le Bon Marché, ... euh ..., est le plus vieux magasin parisien. C'est un, c'est un magasin qui s'inscrit dans son histoire. Il a été créé à la fin du siècle dernier par un monsieur qui s'appelait Boucicaut et qui est à bien des égards, l'inventeur du, du commerce moderne. Donc ce magasin a, a été pendant de très nombreuses années un magasin très avant-gardiste, très novateur ... euh ... en matière commerciale jusqu'au moment où il a perdu un petit peu de, de son souffle et, en fait, à la fin des années quatre-vingts, les années 1980, il n'était plus que l'ombre de lui-même.

vraag 2
Pourquoi est-ce que ça n'allait pas bien? C'est dû à plusieurs choses. D'abord à des, des facteurs à mon avis externes. Au fait que le grand magasin était arrivé à, à maturité puis ... euh ... en déclin avec l'arrivée de nouvelles formes de distribution beaucoup plus modernes, beaucoup plus attractives, basées sur des prix ... euh ... très faibles comme les hypermarchés, les supermarchés, les ... euh ... grandes surfaces spécialisées. Donc il y a incontestablement des facteurs externes. Il y a également des facteurs internes. Je pense que, qu'il a été ... euh ... le magasin a été dirigé ... euh... a perdu peut-être la direction qu'il aurait dû avoir et puis il y a eu de très grands problèmes financiers.

vraag 3
Pourquoi est-ce que le personnel est actuellement si jeune? Alors, c'était peut-être aussi un facteur ... Le magasin avait tout simplement vieilli à la fin des années quatre-vingts et ... euh ... effectivement le personnel était très, très âgé et il n'y avait absolement pas de turn-over. C'est-à-dire que le, le, les gens entraient au Bon Marché à seize ans ou dix-sept ans et on partait à l'âge de la retraite. Donc il est évident quand le Bon Marché a éte repris que ... la, une des premières actions a été d'embaucher un personnel jeune et dynamique, plus proche de la clientèle en question.

vraag 4
Le Bon Marché veut donc bien recevoir ses clients? Oui, tout à fait. Chaque personne qui est recrutée au Bon Marché reçoit un livret d'accueil qui est un très joli petit livret ... euh ... en plusieurs volets fait par un illustrateur. C'est quelque chose de très agréable où déjà sont expliquées toutes les notions principales de l'accueil chez nous. Donc euh ... en plus de ce petit livret qui marque quand même nous, notre volonté de recevoir le client. On dit toujours chez nous qu'on veut recevoir le client comme un ami, comme on reçoit quelqu'un chez soi. Donc ça, c'est la, la notion principale effectivement d'accueil, de sourire, de gentillesse. Mais derrière ça, il y a effectivement des politiques de formation qui sont mises en place et dont tous les salariés bénéficient un jour ou l'autre.

C.

Alors, moi, je m'occupe donc d'organiser toutes les expostions qui se déroulent dans le magasin. Ça peut être donc des expositions commerciales. On fait chaque année une exposition Grande-Bretagne. Elle va avoir lieu cette année comme toutes les autres années en septembre. Donc il s'agit de coordonner tout le travail des, des départements, puisque chaque secteur est un département, la confection femme, la confection enfant, la librairie, de rassembler tous ces gens et de faire que il y ait une exposition dans un seul lieu du magasin rassemblant toutes ces personnes.

D.

vraag 5
Vous organisez aussi des expositions culturelles? Alors, par exemple, nous avons fait l'année dernière une grande exposition sur le Vietnam ... euh ... qui avait un double volet, un volet commercial et un volet culturel. Alors, le volet commercial, on a acheté nous-mêmes les objets là-bas, c'est-à-dire qu'on n'est pas passés par des importateurs, on a envoyé des directeurs de département acheter des objets sur place. Et à côté de ça donc, nous avions une exposition culturelle avec de(s) nombreux objets prêtés par des musées. Et également nous avons édité un catalogue à cette occasion. Donc, avec des textes des conservateurs du Musée de l'Homme ... euh ..., des musées étrangers également.

vraag 6
Quel a été le résultat financier de l'exposition sur le Vietnam? Alors, si on met ... euh ..., si on regroupe tout, c'est-à-dire que si on compte les frais de publicité, les frais des, d'honoraires, de, de décorateurs, on, on arrive à des expositions qui sont déficitaires, c'est-à-dire qu'on ne gagne pas véritablement d'argent sur une exposition comme le Vietnam, bien que l'exposition commerciale ait très, très bien marché. Par contre, effectivement, nous on a constaté les deux premiers mois de l'année pendant lesquels durait cette exposition une forte augmentation du trafic. Alors, c'est difficile de, de mesurer, et puis ce sont des gens qui viennent qui n'achètent pas forcément la fois où il viennent mais qui se souviennent du Bon Marché et qui reviendront peut-être dans un an, deux ans, trois ans. Donc c'est difficile de mesurer ... le phénomène.

vraag 7
Pour une personne comme vous, avec une bonne formation professionnelle, il est difficile de trouver du travail? Moi, je n'ai pas eu de problèmes. Euh, je suis sortie de l'école en décembre l'année dernière, en décembre 93 et j'ai trouvé un stage ici en janvier, et j'ai été embauchée en février. Donc ... euh ..., je n'ai pas eu de difficultés à trouver du travail.

vraag 8
Quels Français ont des problèmes à trouver du travail? Je crois qu'aujourd'hui dans, dans le système éducatif français est très particulier et ce qu'on appelle les grandes écoles, c'est-à-dire HEC, ESSEC, ESCP ... euh ... ou normale SUP ou Polytechnique ce sont des écoles qui n'ont effectivement pas de grandes difficultés à trouver du travail à la sortie, même si on trouve toujours des cas particuliers de personnes qui ont du mal. Euh, je crois que tous les gens qui ne ... qui ont du mal, ce sont les, les gens qui ont une formation universitaire et les gens qui n'ont pas de formation du tout.

vraag 9
Vous auriez encore un conseil pour les jeunes Hollandais qui vont à Paris? Eh bien, je leur dirais de, de venir voir le Bon Marché quand ils passent à Paris parce que c'est un, un magasin où on se sent, je crois, beaucoup plus chez soi ... euh ... que dans les grands monstres que sont le Printemps ou les Galeries Lafayette et que c'est un, oui, que c'est un magasin où on, on se sent bien. Cycle 7

104. d. 1C 2A 3B 4C 5B 6A 7B 8C 9A 10A 11B 12A 13A

105. Vertalingen
1. De leraar heeft mij een extra proefwerk gegeven. 2. Jullie beleven (ondervinden, ervaren) slechte cijfers als slecht (iets verkeerds). 3. De leraar geeft zomaar cijfers (doet maar wat als hij cijfers geeft). 4. Alle gezinnen zijn niet zo streng (niet alle gezinnen zijn zo streng). 5. Jullie verwijten jullie ouders hun onbegrip. 6. Zij zijn van mening dat het hun taak is om kennis over te dragen. 7. Zij vragen zich bezorgd af of het de moeite waard is zich helemaal op iets te gooien. 8. Het geven van cijfers wordt niet opnieuw ter discussie gesteld.

108. Vertalingen
1. Madeleine heeft zich naar het station laten brengen. 2. Dat verbaast me zeer. 3. Normaal (gesproken) wil ze dat niet. 4. Dat komt omdat ze in die gevallen een taxi laat komen. 5. Het is echt een onafhankelijke vrouw die weet wat ze wil. 6. Gisteren nog heeft ze me uit Rotterdam laten komen om te praten over een heel belangrijke zaak. 7. Zij is van plan te (gaan) doen wat de concurrenten ook doen. 8. Echt, wat ze in haar hoofd heeft, wil ze met alle geweld doen. 9. En ik doe wat ze mij vraagt. Dat komt omdat ik van haar hou. 10. Liefde is het mooiste dat er is in het leven.

110. d. 1A 2B 3A 4A 5B 6B 7A 8A 9A 10A 11B 12B 13A 14A 15A 16B 17A 18A

e. Tekst Interview avec Madame Delmorme

1. Bonjour Madame. Bonjour Monsieur, je m'appelle Madame Delorme, je suis directrice d'un collège et lycée, Paul Claudel, qui est dans le septième arrondissement de Paris, un quartier pas très peuplé.

2. Il y a beaucoup d'enfants dans ce quartier? Il y a relativement peu d'enfants dans le quartier, ce n'est pas un arrondissement très peuplé ... euh ... mais nous sommes dans le centre de Paris donc notre vocation est d'accueillir des jeunes qui viennent de tout Paris, principalement de la rive gauche ... euh ... mais on n'hésite pas à prendre le métro, l'autobus pour venir à Paul Claudel.

3. Pourquoi est-ce que les résultats de votre lycée sont si bons? Je pense que c'est lié d'une part à un projet qui rend tout ce qui se fait dans l'établissement trés cohérent, c'est lié aussi à la taille de l'établissement, nous scolarisons environ 580 élèves chaque année, tout le monde se connaît, il y a une atmosphère assez familiale, il y a beaucoup de dialogues entre les adultes et les jeunes, entre les professeurs et les parents donc ... toutes les conditions sont remplies pour que les jeunes soient épanouis. En revanche, sur le plan de la pédagogie, nous ne sommes pas du tout laxistes.

4. Que savez-vous des résultats des études de vos anciens élèves? Tous nos élèves poursuivent dans l'enseignement supérieur, une assez grande partie même dans des filières sélectives, c'est-à-dire des filières pour lesquelles il faut un certain niveau, et le taux de réussite dans la m... dans l'enseignement supérieur est élevé, très élevé, c'est-à-dire que j'ai fait un sondage sur mes anciens élèves et on peut dire que tous ont maintenant un diplôme au moins ... qui représente au moins trois années d'études supérieures pour le minimum.

5. Quelle est la différence entre un lycée d'Etat et un lycée privé comme le vôtre? Le lycée d'Etat est un lycée laïc, c'est-à-dire ... euh ... qu'il respecte une totale neutralité en matière ... euh ... de religion et de morale ... et il ... euh ... est composé de professeurs qui sont des fonctionnaires de l'Etat ... euh ... donc il est plus difficile pour un établissement public ... euh ... d'avoir une véritable équipe de professeurs, ce sont des personnes qui se sentent moins attachées à leur établissement que chez nous. En France il y a ... des établissements privés sous contrat avec l'Etat qui sont majoritairement des établissements catholiques, à 90%, et ... euh ... ceux-là ont un projet éducatif inspiré par l'Evangile, nous avons un souci éducatif que nous déclarons ouvertement et ... les professeurs ... euh ... sont rémunérés par l'Etat mais employés ... de l'établissement d'une certaine manière, donc il est vrai qu'ils se sentent plus attachés à l'établissement où ils enseignent.

6. Quels professeurs est-ce que vous embauchez? Tout d'abord il faut qu'ils soient admis au concours, le même concours que pour être enseignant dans l'Etat. Simplement au départ ils ont choisi ... euh ... à l'issue du concours, d'enseigner dans ... l'enseignement public ou dans l'enseignement catholique ... euh ... le critère n'est pas d'être catholique ni d'être baptisé bien sûr, nous travaillons avec toutes sortes de gens de bonne volonté, y compris s'ils appartiennent à d'autres religions. En revanche, nous exigeons le respect de notre caractère propre, c'est-à-dire le respect, le respect du caractère catholique de l'établissement, au minimum, et puis ... euh ... évidemment nous souhaitons avoir un certain nombre de professeurs qui vont au-delà du simple respect et qui nous aident à promouvoir ce caractère.

7. Voulez-vous expliquer ce que c'est, un collège? C'est très simple. Le collège ... euh ... comporte les classes de sixième, cinquième, quatrième, troisième et ... la scolarité ... est pratiquement la même pour tous les Français. A l'issue du collège, ils passent un examen qui s'appelle le "brevet des collèges" et qui sanctionne la fin de cette scolarité, qui est, pour la plupart des élèves en France, la fin de la scolarité obligatoire, puisque beaucoup d'enfants ont 16 ans lorsqu'ils arrivent en fin de troisième. Le lycée comporte des classes de seconde, première et terminales et la différenciation se fait à ce moment-là entre l'enseignement général qui produit des généralistes qui vont aller ensuite dans les universités ou dans des écoles et l'enseignement technologique et l'enseignement professionnel, qui ... sont plus ... spécifiques.

8. Qu'est-ce qui se passe dans la dernière année du lycée? Je dirais même ... euh ... qu'il s'agit des deux dernières années, qu'on appelle le cycle terminal. En fait le diplôme du baccalauréat se prépare sur deux années ... la première année, les élèves passent déjà une épreuve définitive qui est celle de français et pendant l'année de terminale ... ils se préparent aux autres épreuves, selon les séries, avec des dominantes scientifiques ou littéraires. Le ... l'organisation du baccalauréat est quelque chose d'absolument énorme car elle concerne actuellement environ 600.000 Français par an.

9. Est-ce que tous les élèves en France passent le même bac? Il y a eu une grande confusion parce que on appelle "baccalauréat", le diplôme de fin d'études générales, le diplôme de fin d'études technologiques et le diplôme de fin d'études professionnelles, il ne s'agit absolument pas des mêmes épreuves ni du même niveau. Mais il vrai qu'actuellement, presque tous les Français vont jusque ... jusqu'au baccalauréat et quand on obtient un baccalauréat professionnel, on obtient un diplôme qui permet d'entrer directement dans une vie professionnelle en étant, par exemple, ... euh ... euh ... euh ... cuisinier de restaurant alors que quand on obtient un diplôme de baccalauréat général, on sait que il faut faire cinq ans, six ans, sept ans d'études supérieures pour pouvoir accéder à un métier.

10. Quelle est la journée d'un lycéen français? La journée d'un lycéen français est lourde ... Je crois que nous avons cette réputation et c'est vrai. Les élèves commencent leur journée à 8h30, ils ont quatre heures de cours le matin, ... jusqu'à midi et demie, ils ont une heure pour déjeuner. Ils peuvent déjeuner dans l'établissement, il y a un self qui leur est proposé. Ils reprennent à 13h30 et ils ont des cours jusqu'à 17h30 ... du lundi matin au vendredi soir. Ils ont cours le mercredi matin, et à Paul Claudel, le mercredi après-midi, ils ont un devoir de contrôle dans les conditions exactes de l'examen, pendant les trois années de lycée, de telle sorte que lorsqu'ils arrivent au baccalauréat, ils sont entraînés et ça n'est pas pour eux une surprise.

11. Pourquoi est-ce qu'il y a relativement beaucoup d'enfants d'autres quartiers qui fréquentent votre lycée? Je crois qu'ils viennent parce que l'établissement a une bonne réputation. Ils viennent peut-être aussi pour une image ... L'établissement est situé dans un quartier qui est un beau quartier de Paris et ... je ... il ne m'étonnerait pas que certaines familles viennent en espérant la promotion sociale de leurs enfants ... parce qu'ils pensent que s'ils sont scolarisés au milieu ... d'élèves qui ... majoritairement appartiennent à des familles privilégiées sur le plan de la culture, ils vont faciliter à leurs enfants une promotion sociale.

12. Est-ce que l'enseignement secondaire est gratuit en France? La gratuité est totale dans un lycée public. Dans un lycée privé, il faut que les parents participent à nos frais, même si nous recevons de l'Etat une subvention et que nos professeurs sont rémunérés par l'Etat. Donc les parents payent la différence. Si vous voulez savoir ce que paye une famille de Paul Claudel pour l'année, c'est de l'ordre de 5500 francs par an.

13. Que pensez-vous de la jeunesse actuelle? Je crois que ce jeune Français ... a certainement perdu beaucoup de repères par rapport au jeune Français d'il y a 30 ou 40 ans ... et particulièrement le jeune Parisien ... parce que les familles sont moins soudées qu'auparavant, il y a beaucoup d'enfants dont les parents sont séparés ... remariés. Il y a aussi beaucoup de parents en difficultés professionnelles, au chômage ou craignant de l'être, ne sachant même pas donc s'ils vont pouvoir continuer à résider au même endroit. Donc je crois que le jeune d'aujourd'hui vit au milieu de beaucoup d'incertitudes.

14. Y a-t-il un problème de drogue à Paris? Il y a à Paris un problème de drogue ... grandissant ... de la périphérie de Paris on est passé à l'intérieur de Paris. Mon établissement est ... plutôt ... euh ... protégé par rapport à cela, mais nous ne ... sommes pas aveugles et nous ne ... voulons pas du tout écarter le problème et nous informons beaucoup les élèves, nous faisons venir un commissaire de police de la brigade des stupéfiants qui parle aux élèves, qui explique parfaitement bien quelle est la loi, quels sont les dangers, physiques et moraux, de la drogue ... et qui leur explique comment un jeune peut progressivement devenir un drogué dépendant. Il est interdit de fumer même le tabac, donc de toute façon, il est plus facile de contrôler ce qui se fait dans l'établissement.

15. Votre lycée s'appelle Paul Claudel, qui était Paul Claudel? Paul Claudel était un grand poète ... chrétien, qui était diplomate de son métier, et, si nous avons choisi le nom de cet homme pour être le nom de notre établissement scolaire, c'est moins pour ... euh ... l'individu que pour le symbole qu'il représente, c'est-à-dire, un homme de culture, un homme de foi ... et un homme ouvert à d'autres cultures que la nôtre.

16. Quel est le travail d'un professeur en France? Un professeur en France dispense dix-huit heures de cours par semaine. Il doit ... corriger les copies, bien sûr, préparer ses cours, il doit assister à des conseils ... de professeurs, de fin de trimestre, à des réunions de travail par matière, entre eux ou avec l'inspecteur. Ils doivent ... euh ... consacrer du temps à l'élève, recevoir les parents, lorsque c'est nécessaire, à la demande des parents ou à leur propre demande. Ils participent à la vie de l'établissement. Mais c'est vrai qu'ils n'ont pas la charge de travail d'un professeur hollandais.

17. Est-ce que la vie d'un élève en France est difficile? L'élève français ... a ... davantage d'heures de cours dans l'année que les élèves de la plupart des pays européens. En revanche, c'est vrai qu'il a un temps de vacances important puisque nos élèves ... ont quitté l'établissement à la fin du mois de juin ... qu'ils vont revenir début septembre. Ils auront ensuite une dizaine de jours ... fin octobre-début novembre, deux semaines complètes pour Noël, deux semaines complètes au milieu de l'hiver et deux semaines complètes au printemps.

18. Est-ce que vous auriez encore quelque chose de personnel à dire aux jeunes Hollandais? Je leur souhaite vivement d'apprendre la langue française et de ne jamais dissocier la langue et la culture, de se souvenir que la langue c'est un instrument de communication et qu'il faut donc aller au-delà de cet instrument et que lorsqu'on parle une langue étrangère, c'est à ce moment seulement qu'on peut véritablement découvrir un peuple et l'aimer ... et ... l'estimer. Et ... d'une certaine manière, à Paul Claudel, nous y travaillons parce que nous sommes convaincus de la richesse des langues européennes et ... nous pensons qu'il faut que chacun se batte un peu pour que survivent ces langues. Donc nous avons dans l'établissement une section européenne dans laquelle ... euh ... nos élèves reçoivent un enseignement intensif de la langue allemande et ... nous favorisons les échanges avec des élèves allemands et notre enseignement est très orienté vers la culture.

112. c. 1. onjuist 2. onjuist 3. juist 4. juist 5. onjuist
6. juist 7. juist

113. b. 1h 2c 3e 4i 5b 6g 7d 8f 9j 10k 11l 12a

116. Vertalingen
1. Zij heeft mij niet alles gezegd (verteld) over alles wat ze gisteren gezien heeft. 2. Hoewel ik goed naar haar geluisterd heb, heb ik niet alles begrepen. 3. Zij was heel verrast dat ik niet alles wilde zeggen. 4. Toen, ineens, heeft ze gezegd dat dat alles haar helemaal niet meer interesseerde. 5. Ik ben heel blij (tevreden) dat ze heel (helemaal) alleen is vertrokken. 6. Trouwens, die hele geschiedenis (dat hele verhaal) lijkt me absoluut ongelooflijk.

Cycle 8

120. d. Juiste volgorde: E D C

121. d. alinea A A, alinea B B, alinea C A, alinea D B, alinea E B, alinea F B, alinea G A

124. b. Vertalingen
1. De ongelukken die door (de) jongeren veroorzaakt worden, zijn vaak te wijten aan alcoholmisbruik. 2. De jongeren die door de politie gearresteerd waren, hadden niets gedaan. 3. Toen ze eenmaal vrijgelaten waren, zijn deze jongeren naar huis gegaan. 4. De televisie-uitzendingen die aan deze jongeren zijn gewijd, waren heel interessant. 5. Toen de uitzendingen afgelopen waren, hebben veel (televisie)kijkers gebeld om vragen te stellen. 6. Omdat ze vermoeid waren, hebben de jongeren niet op alle gestelde vragen kunnen antwoorden. 7. Nadat ze lang door de politie ondervraagd zijn (waren), hebben de criminelen ten slotte alles bekend.

127. e. 1. juist 2. juist 3. onjuist 4. onjuist 5. onjuist
6. onjuist 7. juist 8. onjuist 9. onjuist 10. juist
11. juist 12. onjuist 13. juist 14. juist

128. b. 1B 2A 3A 4A 5A 6B 7A 8B 9A 10A 11B 12A 13A 14A 15A

131. Vertalingen
1. Zij zijn even rijk als hun buren. 2. Maar zij hebben evenveel zorgen als zij. 3. Hun kinderen hebben er evenveel. 4. Zij zijn niet zo gelukkig als men denkt (gelooft). 5. Daar ze niet gelukkig zijn, genieten ze niet zo(zeer) van hun geld als ze zouden willen. 6. Het is jammer dat ze niet even gelukkig zijn als wij die veel armer zijn dan zij.

Cycle 9

137. b. Alinea 1-4: quotidiennement, puis, s'approche, voisine, supérieur à, sert de
Alinea 5-7: se gaver, virent, estimé, ainsi, ne cessent de, sont tenus de, vis-à-vis

140. b. Vertalingen
1. Maryse zit voor de televisie. 2. Ze wordt geheel en al in beslag genomen door haar werk, dus is ze niet in staat echt naar het programma te kijken. 3. Plotseling wordt haar aandacht getrokken door een schaduw (schim) op de muur voor (tegenover) haar. 4. Het is het silhouet (schaduwbeeld) van haar broer Louis die binnen is gekomen door de tuindeur. 5. Zij is woedend op haar broer omdat hij haar bang (aan het schrikken) heeft gemaakt. 6. Haar broer wordt getroffen (is verbaasd) door (over) het bleke gezicht van zijn zuster. 7. Zij is de afgelopen weken te druk geweest en zij is te veel in beslag genomen door (opgegaan in) haar werk als secretaresse. 8. Louis is blij zijn zuster weer te zien; hij is altijd vol toewijding voor haar geweest. 9. Die houding is dikwijls niet door Maryse gewaardeerd. 10. Maar nu is ze overtuigd van de goede wil van Louis.

144. b. 1D 2E 3A 4C 5B

145. b. Vertalingen
1. Jongeren verwijten journalisten dat zij hun een economisch en kil beeld van Europa laten zien. 2. Dat is een van de voornaamste (belangrijkste) lessen. 3. Je (men, we) moet(en) zeggen dat er alle reden toe is. 4. Zij heeft vier revoluties beleefd (meegemaakt). 5. Europa maakt deel uit van de dingen waarvan ze de indruk hebben dat ze er geen enkele greep op hebben. 6. Hun eerste zorg is de werkgelegenheid. 7. Het is een vergissing om de jongeren over één kam te willen scheren. 8. Jongeren zijn erg gehecht aan hun land. 9. In Frankrijk kennen de jongeren de buurlanden slecht.

148. Vertalingen
1. Er zijn twee problemen geweest. 2. Men moest ze dadelijk oplossen (ze moesten dadelijk opgelost worden). 3. Ik heb meer dan twee dagen nodig gehad om erin te slagen (voordat het me lukte). 4. Na (verloop van) die twee dagen heb ik moeten toegeven dat ik de goede oplossing nog niet gevonden had. 5. Toen kon ik niet verder (was het mij onmogelijk verder te gaan). 6. "In dat geval zal men iemand anders moeten zoeken", zei mijn vriend Alain. 7. "Het gaat om een echt belangrijke zaak (kwestie) en men moet aan het werk", zei hij om af te sluiten. 8. Er bleef mij niets anders over dan (er restte mij slechts) Alain mijn papieren te geven. Cycle 10

153. c. 1A 2B 3C 4B 5C 6C 7C 8A 9C 10C

154. b. 1. depuis 2. carrément 3. une référence 4. son âge
5. il y a 6. un bricoleur 7. caisse 8. taillé(e) 9. à l'époque 10. ne ... qu' 11. épouse
12. les notes les plus aïgues 13. la tige
14. une aiguille à tricoter 15. selon qu' 16. des délires

157. b. Vertalingen
1. Omdat hij alles wist, heeft hij niets meer gezegd. 2. Toen is hij vertrokken, terwijl hij iedereen groette. 3. Daar hij op de hoogte was van alles, heeft hij niet langer willen blijven. 4. Daar hij niets gezegd heeft, hebben de anderen niet kunnen weten (te weten kunnen komen) wat hij van dat alles dacht. 5. Hij is echter vertrokken, terwijl hij beloofde dat hij de volgende dag terug zou komen. 6. Terwijl hij heel (helemaal) alleen op straat liep, heeft hij veel nagedacht. 7. Toen heeft een dame die de straat overstak, zijn aandacht getrokken. 8. Het was zijn zuster die, na hun oude moeder te hebben bezocht, nog een ommetje wilde maken. 9. Zij zijn samen naar huis gegaan, terwijl ze zeiden dat het wel fris was. 10. Toen ze thuis kwamen, zagen ze (hebben ze vastgesteld) dat een dief tijdens hun afwezigheid het huis binnengegaan was.

164. b. Vertalingen
1. Hoewel ze te laat was, heeft ze zich niet willen verontschuldigen. 2. Als ze zich had (zou hebben) verontschuldigd, zou zij misschien meer begrip hebben gekregen van onze kant. 3. Door helemaal niets te zeggen heeft ze echt ongelijk gehad. 4. Door zo te handelen maakt zij zich niet geliefd. 5. En dan, door boos te worden zal ze nog minder begrepen worden. 6. Ze zal haar fout echter goed kunnen maken door toe te geven dat ze ongelijk heeft gehad kwaad te worden. 7. En wij, hoewel we heel boos zijn geweest, zullen makkelijker kunnen vergeten wat ze gedaan heeft. Cycle 11 168. d. 1B 2B 3C 4A 5C 6B 7A 8B

169. b. 1o 2k 3j 4m 5b 6g 7d 8c 9i 10a 11h 12l 13f 14e 15n

172. b. Vertalingen
1. Zij hebben elkaar de waarheid gezegd. 2. Dat is op een weinig hoffelijke manier gebeurd. 3. Vooral Pierre is kwaad geworden. 4. Hij heeft zich niet kunnen inhouden en begon met Jacques ruzie te maken. 5. Zij hebben elkaar allerlei verwijten gemaakt. 6. Ten slotte zijn ze uit elkaar gegaan en ze hebben niets meer tegen elkaar gezegd. 7. Claire vraagt zich af of ze elkaar ooit terug zullen zien. 8. Dat is een verhaal dat echt slecht is afgelopen.

174. c. 1B 2A 3A 4A 5A 6B 7B 8C 9A 10A 11C 12A 13A 14B 15A

d. Tekst Interview avec Roselyne Ménégon

1. Voulez-vous vous présenter aux jeunes Hollandais? Oui, je m'appelle Roselyne Ménégon. Je suis conservateur responsable de la Bibliothèque Amélie qui se trouve implantée 164, rue de Grenelle à Paris dans le 7ième arrondissement.

2. Quelle est exactement votre fonction? Je suis responsable de la bibliothèque, donc je suis chargée de faire la gestion de la bibliothèque au plan humain, personnel et acquisition des documents. Nous avons dans cette bibliothèque, qui est une petite bibliothèque de quartier, trois sections. La section "adultes" qui regroupe environ 15.000 documents, la section "jeunesse" où nous avons 12.000 documents environ et la section "discothèque" où nous avons 4000 cassettes ... 4000 cassettes de musique, mais aussi de textes enregistrés et quelques cassettes en langue anglaise.

3. Voulez-vous parler des enfants qui viennent à la bibliothèque Amélie? Alors, nous avons des enfants de un ans à seize ans environ, qui sont des enfants qui résident dans le quartier major ... majoritairement et nous en avons environ 1000 à 1500 qui viennent à la bibliothèque régulièrement emprunter des livres, des albums, des revues et des bandes dessinées.

4. Est-ce qu'il y a aussi des bibliothèques dans les lycées à Paris? Oui ... euh ... dans certaines écoles et notamment les écoles parisiennes, ont été mis en place des BCD (bibliothèques - centres de documentation) qui regroupent essentiellement des ouvrages ... pédagogiques et documentaires et également des ouvrages de fiction, c'est-à-dire des albums et des romans pour les plus petits. Dans les lycées et les collèges, il y a normalement des bibliothèques, mais nous, notre travail c'est surtout de familiariser les écoles à l'emploi d'une bibliothèque, à la façon dont les livres sont rangés, à la façon dont les enfants peuvent y accéder. Donc c'est un travail qui nous permet d'être en relation avec les écoles du quartier, notamment les classes de maternelle et de primaire, et nous recevons régulièrement deux classes chaque jour de la semaine, donc deux le mardi, deux le jeudi et deux le vendredi, six classes hebdomadaires. Nous recevons également les crèches, donc ce sont des enfants qui ont moins de trois ans, qui peuvent ... euh ... avoir accès aux albums, aux ouvrages illustrés que nous leur présentons et nous leur racontons des histoires.

5. Vous travaillez aussi avec des élèves plus âgés? Nous travaillons également avec un lycée d'enseignement professionnel, donc ce sont des enfants qui ont ... ce sont des adolescents qui ont 16 ans, 17 ans, 18 ans et ... euh ... nous avons fait un travail spécifique avec eux cette année concernant les bandes dessinées. Nous leur avons proposé des bandes dessinées, nous leur avons distribué, ils les ont lues et ensuite il y a des comptes-rendus qui ont été effectués. Donc c'est un travail que nous avons ébauché cette année qui sera vraisemblablement reconduit l'an prochain avec d'autres classes et nous essayerons de ... d'intéresser ces enfants à la fiction, notamment les romans, romans pour adolescents.

6. Et la section pour les adultes? Nous avons donc également la section "adultes" où il y a ... euh ... environ 15.000 documents de tous genres: romans, documentaires, dictionnaires, encyclopédies à consulter sur place, bandes dessinées, ouvrages en gros caractères pour les personnes âgées et les mal-voyants ... euh ... Ce fonds de ... d'ouvrages en gros caractères pour les mal-voyants complète le fonds de cassettes de textes que nous avons. Disons que les deux vont ensemble et ... euh ... c'est un public qui est de plus en plus intéressé par ce phénomène. Nous avons également donc dans notre fonds documentaire, un fonds encyclopédique moyen, c'est une petite bibliothèque de quartier, elle est d'un niveau assez ... euh ... moyen en ce qui concerne le nombre de documents que nous disposons ... dont nous disposons ... euh ... C'est une bibliothèque aussi qui se situe dans le 7ième arrondissement et qui complète la deuxième bibliothèque municipale qui se trouve à la mairie, au 116, rue de Grenelle, les deux bibliothèques se partageant le 7ième arrondissement pour leur public, la frontière naturelle étant l'Esplanade des Invalides.

7. Vous avez quelle sorte de public dans votre bibliothèque? Euh ... ce sont des gens qui sont résidents du quartier, la plupart du temps, des personnes âgées, des mères au foyer, des étudiants. Ça c'est l'essentiel de notre population ... euh ... ce sont majoritairement bien sûr des habitants du quartier mais il y a aussi d'autres personnes qui viennent d'autres quartiers avoisinants, 15ième, 16ième arrondissement, 14ième arrondissement, de par la proximité et ceci est dû également au fait que la bibliothèque Amélie est intégrée dans un réseau de bibliothèques municipales.

8. Les bibliothèques parisiennes ont un système de prêt payant? Non, dans le ... dans les bibliothèques municipales parisiennes, le prêt des documents imprimés, donc livres et revues, est gratuit. Alors une fois qu'un lecteur est inscrit, sur présentation d'une pièce d'identité et de deux justificatifs de domicile, il peut aller emprunter dans toutes les bibliothèques informatisées municipales. Actuellement sur soixante bibliothèques parisiennes du réseau, il y en a une trentaine qui sont informatisées, ce qui fait que le lecteur a accès à un nombre assez important de documents.

9. Comment est-ce que vous achetez vos livres pour la bibliothèque? Nous achetons des livres en fonction des parutions. Pour cela, nous nous référons à une revue qui s'appelle "Livres-hebdo". C'est une revue dans laquelle vous trouvez toutes les parutions hebdomadaires, donc de la semaine ... euh ... des livres qui sont, soit nouvellement édités, soit réédités. Donc, il y a des commissions ... euh ... des listes qui sont établies d'après ces "Livres-hebdo", qui sont valables dans toutes les bibliothèques municipales et nous nous faisons notre choix d'après ces listes-là. Et ... euh ... notre critère de choix est d'une part, la lisibilité du document, donc il ne faut pas pour une bibliothèque de quartier municipale, il ne faut pas que ce soient des documents spécialisés. Il faut que ce soient des documents qui puissent être lus par un maximum de lecteurs donc, documentaires de base essentiellement ... euh ... avec certains domaines qui intéressent beaucoup les gens chez nous: biographies ... euh ... littérature française et puis, bien sûr, romans, bandes dessinées.

10. Vous avez un budget annuel? Oui, nous avons un budget qui est géré par la direction des Affaires Culturelles de la Mairie de Paris. Donc ... euh ... la Mairie de Paris possède une direction des Affaires Culturelles à l'intérieur de laquelle il y a un bureau des bibliothèques, qui orga... qui est chargé de gérer au point financier, au point de vue des travaux, au point de vue du personnel, les bibliothèques municipales. Dans notre bibliothèque, nous sommes huit personnes qui travaillons à plein temps, il y a huit postes à plein temps ... euh ... quatre personnes s'occupent de la section "adultes", une personne de la discothèque et les trois autres en section "jeunesse". Donc ce sont des personnels qui sont gérés, recrutés par la Mairie de Paris, gérés par le bureau des bibliothèques.

11. Comment est-ce qu'on devient conservateur de bibliothèque? Euh ... le ... le poste de ... les postes de conservateurs ... euh ... se v... se recrutent sur concours. C'est un concours qui se passe au niveau de la licence, il faut avoir une licence pour pouvoir passer un concours et ... euh ... quand vous êtes reçu, vous avez ... pour ma part j'ai eu un an de scolarité à Villeurbanne, c'est une école nationale qui forme les bibliothécaires conservateurs de bibliothèques. Donc vous passez une année à Villeurbanne où vous avez une formation à la fois théorique et pratique, et, au bout de cette année-là, vous êtes intégré, en ce qui me concerne, à la Mairie de Paris. Donc ça j'ai fait, j'ai passé ce concours il y a dix ans maintenant, et depuis dix ans je suis responsable de bibliothèque, ceci étant mon deuxième poste. J'ai d'abord été responsable d'une bibliothèque dans laquelle il n'y avait qu'une section "jeunesse" et depuis huit ans je suis à la bibliothèque Amélie.

12. Est-ce qu'il est nécessaire de changer de poste de temps en temps? De toute façon je pense que pour soi-même, il est intéressant de changer de poste, parce qu'effectivement au bout de six, sept, huit ans, vous avez vraiment fait le tour des tâches qui vous incombent et ... ça perd un peu de son intérêt. Euh ... ceci étant dit, vous n'êtes pas obligé, du moins en ce qui me concerne, je ne suis pas du tout obligée de m'en aller au bout d'un certain temps, et, de toute façon, ceci se fait ... euh ... en fonction des postes qui sont vacants. Donc s'il y a des postes qui sont vacants, que ... qui vous intéressent, vous pouvez postuler pour cet emploi, ce nouvel emploi, mais on ne vous oblige nullement à le faire.

13. Quels sont les livres qui intéressent particulièrement les jeunes? Oui ... euh ... ils sont très attirés par les bandes dessinées, par les revues ... euh ...qui ont un caractère plus ou moins spécialisé, revues de sport ou revues d'actualité, revues sur le cinéma. Euh ... les bandes dessinées nous servent parce qu'elles sont présentes dans les deux sections, ce qui permet de les attirer, une fois qu'ils ont passé leur temps en section "jeunesse", à les attirer vers la section "adultes". Mais il faut ... il faut bien dire que dans le 7ième arrondissement, c'est un public très priviligié qui aime beaucoup lire, donc on n'a pas vraiment de gros problèmes pour attirer ces jeunes-là vers la lecture. Ce sont des gens qui lisent facilement et là, nous sommes en ... au mois de juillet, donc nous avons eu les départs en vacances, et les adolescents entre 15 et 18 ans empruntent volontiers de la littérature classique ... euh ... ils partent avec une dizaine d'ouvrages à lire pendant les vacances et apparemment, de fort bonne grâce.

14. On dit que les jeunes Français lisent moins qu'il y a vingt ans. Est-ce vrai selon vous? Euh ... d'après mon expérience professionnelle, je n'ai pas vraiment l'impression que la littérature se ... se ... enfin ... que la lecture se dégrade, notamment auprès des jeunes. J'ai l'impression que ce sont des gens qui empruntent beaucoup, qui lisent beaucoup, qui s'intéressent à beaucoup de choses et je ne pense pas que la télévision ou les nouvelles technologies, cd-Rom ... euh ... musique ... etc. ... puissent intéresser les ... ces lecteurs-là au détriment des livres. J'ai l'impression que ça se complète et ... euh ... les ... les ... les adolescents qui s'intéressent au cinéma ... euh ... aux nouvelles technologies, cd-Rom, etc. ... je pense que par ailleurs ce sont de bons lecteurs ... euh ... C'est vrai que je pense qu'il y a ... il y a ... un peu de la mythologie, ceci étant dit, je parle pour un quartier qui est quand même un quartier favorisé ... euh ... en France. Je ne sais pas exactement ce qui se passe dans les banlieues parisiennes ou lyonnaises. Je n... je n'oserais pas m'avancer là-dessus, sur ce terrain-là.

15. Est-ce que le goût de la lecture se perd en France? Euh ... Je n'en sais trop rien ... euh ... Je ne sais pas exactement comment ça se passe. Mais je sais que en tout cas, les jeunes ont beaucoup plus accès à tout ce qui se publie en France, qu'il y a quelques années. On a évoqué tout à l'heure les BCD qui se trouvent dans les ... dans les écoles, les collèges, les lycées, la proximité de bibliothèques municipales qui ... euh ... qui est en nette augmentation, qui se développe de plus en plus, la création de nouvelles bibliothèques, donc tout, a priori, favoriserait la lecture. Maintenant je ... je ne sais pas exactement comment ça se passe sur le plan national. J'avoue que, ici, c'est vraiment un problème qu'on n'a pas, donc ... je ne suis pas vraiment intéressée à la question.

16. Pour terminer, que diriez-vous aux élèves aux Pays-Bas qui vous ont écoutée? Oui, et bien, tous ces enfants-là et adolescents, je leur souhaite bon courage, bo... bon apprentissage de la langue française et j'espère qu'ils seront nombreux à apprécier la littérature française, notamment nos grands classiques et ils verront que vraiment la lecture c'est un plaisir sans fin.

176. b. 1B 2A 3B 4B 5B 6A 7A 8A 9A 10A 11A 12B

177. c. 1. Zie regel 5 t/m 7. 2. Zie regel 9 t/m 11. 3. Over het aantal geopende winkels (r. 15). Frankrijk heeft een recordaantal "hypermarchés" in Europa. 4. De helft van de verkopen in de voedingssector en bijna 40% in de brandstoffensector (r. 18 t/m 21). 5. a. verscheidenheid van de producten (r. 23-24), b. lagere prijzen (r. 25-27). 6. Het systeem om grote hoeveelheden in te kopen tegen lage prijzen (r. 38-39). 7. Het verdwijnen van de traditionele winkels (r. 41-42). 8. Het openen van "hypermarchés" te controleren (r. 45-46). 9. Omdat sommige maatregelen het openen van nieuwe "hypermarchés" tot in 1998 beletten (r. 50 t/m 52). 10. a. grandes surfaces (r. 14), b. domaine (r. 19), c. prix (r. 25).

Cycle 12

183. a. 1C 2A 3A 4B 5A 6A 7D 8A 9D 10B

184. b. 1A 2A 3B 4A 5A 6A 7A 8A 9A 10A 11B 12B 13B 14A

187. c. Vertalingen
1. Ik hoop dat mijn vriend spoedig komt (zal komen). 2. Zijn zuster vreest dat hij te laat is. 3. Of hij nu te laat is of op tijd is, het voornaamste is dat hij aanwezig is (zal zijn) om ons van alles op de hoogte te stellen. 4. "Laat hem meteen komen", zei de voorzitter, die hem het meest nodig had. 5. Het was echter onmogelijk dat hij op tijd zou zijn (komen) gezien het feit dat zijn auto pech had. 6. Daar hij ver van het station woont en hij geen fiets heeft om erheen te gaan, zal hij zeker te laat zijn (komen).

190. b. a. onjuist b. juist c. juist d. juist e. juist f. juist g. onjuist h. juist

191. b. 1g 2a 3f 4d 5h 6e 7o 8m 9c 10j 11i 12l 13b 14n 15k

154. b. Vertalingen
1. Zo (op deze manier) zal Monique nooit haar examens kunnen doen (afleggen). 2. Dat komt omdat zij te veel tijd besteedt aan haar lievelingssport. 3. Bovendien is ze verliefd op Pierre. 4. Ik geloof dat ze minder dan drie uur per dag werkt. 5. Maar zij is er zeker van dat ze niet blijft zitten. 6. Haar ouders maken zich ongerust over de houding van Monique. 7. Zij hebben haar aangeraden vaker thuis te blijven en zo min mogelijk uit te gaan. 8. Monique trekt zich echter niets aan van wat ze zeggen en ze probeert steeds minder vaak met hen te praten. 9. Ze zegt: "Zodra ze me niet meer lastig vallen, zal ik proberen meer tijd aan mijn huiswerk te besteden". 10. De ouders zijn bang hun invloed op Monique te verliezen en ze hebben besloten contact op te nemen met haar klassenleraar (mentor). Cycle 13 199. b. A3 B2 C5 D8 E6 F4 G7 H9

200. b. Antwoorden op de vragen
1. In beide gevallen wordt het belang van een goed jeugdbeleid benadrukt. 2. Gezien zijn verantwoordelijkheid kan Ton Pronk beslist geen rekening houden met de wensen en de dromen van de ouders. 3. Alles lijkt vanzelf te gaan maar in werkelijkheid ligt er een lang leerproces en een trainingssysteem aan ten grondslag. 4. "En" op l'efficacité du système; "y" op l'entrée des vestiaires
5. Vertaling: a. Deze nieuwe grote speler waar Europa om vecht. b. Hij verzamelt ze om zich heen. c. Alex heeft de laatste ronde bereikt van de selectieproeven. d. Is de stijl van Ajax een goed exportproduct?

203. b. Vertalingen
1. Hoewel Thérèse haar best had gedaan, heeft ze haar klas over moeten doen (is ze blijven zitten). 2. Het is jammer dat ze niet over kan naar de vijfde (voorexamenklas). 3. Het spijt me dat we niet meer in dezelfde klas zitten. 4. Thérèse is echt de beste vriendin die je kunt hebben. 5. Welke problemen je ook hebt, zij is altijd bereid je te helpen en je goede adviezen te geven. 6. Ik zal mijn best doen opdat we elkaar zo vaak mogelijk zien.

206. b. Vertalingen
1. Nadine heeft ons verteld over het succes van de onderneming waarvan zij belast is met de leiding. 2. Zij heeft ook gesproken over de nieuwe investeringen en over veranderingen die zich hebben voorgedaan. 3. Zij heeft zich tevreden getoond over het werk dat ik voor haar heb gedaan. 4. Nu heeft ze geld nodig om investeringen te doen. 5. Als ze spreekt over de investeringen die ze van plan is te doen, maakt ze zich altijd een beetje ongerust over de financiële consequenties. 6. Ik twijfel eraan of ze echt het geld van de bank nodig heeft omdat ik weet dat ze zelf beschikt over voldoende geld.

209. e. Alinea 1: juist, want in r. 5-6 wordt gezegd dat 72% van de vrouwen tegen 54% van de mannen niet meer thuis woont. Alinea 2: onjuist, want in r. 10-11 wordt gesteld dat het vertrek meestal verband houdt met het gaan samenleven/-wonen. Alinea 3: onjuist, want in r. 15-17 staat dat een op de twee vrouwen rekent op de inkomsten van haar partner. Het samenleven vormt een zekerheid. Alinea 4: 1 onjuist, want in r. 21-22 wordt gezegd dat er in dat geval geen verschil bestaat tussen jongens en meisjes. 2 juist, want in r. 23 staat dat de redenen per sociaal milieu verschillen. Zie ook r. 25-26. Alinea 5: 1 juist, want in r. 27-31 wordt geschreven dat de jongeren geholpen worden met geld. Vaak worden alle kosten betaald ("la totalité de leurs dépenses sont couvertes"). 2 juist, want in r. 33 staat "Quels que soient le milieu social et la raison du départ ...". 3 onjuist, want in r. 36-38 worden drie redenen genoemd: chômage, ressources insuffisantes of échec conjugal. Retour possible: onjuist, want pas vanaf r. 34 wordt gesproken over een mogelijke terugkeer.

210. b. Vertalingen
1. Het vertrek van de meisjes vindt eerder plaats. 2. Deze studie toont aan dat dit vertrek zich meestal voordoet om samen te gaan leven (wonen). 3. Een op de twee vrouwen gaat samenleven zonder af te wachten, terwijl ze rekent op de inkomsten van haar partner. 4. Al naar gelang de sociale milieus verschillen de redenen en de leeftijd waarop men het huis verlaat. 5. Men probeert eerst in zijn werksituatie meer vastigheid te krijgen. 6. Zijn ouders verlaten betekent niet dat men met ze breekt. 7. Wat ook het sociale milieu en de reden van het vertrek zijn, de traditie blijft. 8. Het gezin blijft een toevluchtsoord.

213. c. Vertalingen
1. Daar jullie er (immers) al zijn, kunnen jullie ons helpen. 2. Wij zullen (gaan) beginnen nadat de anderen ook aangekomen zullen zijn. 3. Daar Marianne er niet is, kunnen we haar deze vraag niet stellen. 4. "Zij is mooi als altijd", zei mijn oom. 5. Zolang de anderen er niet zijn, zullen we discussiëren (praten). 6. We zullen praten zoveel als we willen gezien het feit dat Pierre, die er niet van houdt, er ook niet is. 7. Moeten we echt (Zullen we echt moeten) wachten totdat ze er allemaal zijn? 8. Ja, we kunnen niets besluiten zonder dat de anderen hun mening hebben gegeven. 9. Ik zal ze bellen (op)dat ze op tijd zijn (komen). 10. We moeten echt beginnen, temeer omdat men een staking bij het openbaar vervoer aankondigt vanaf tien uur.

Cycle 14

219. c. 1B 2B 3B 4A 5A 6B 7B 8B 9A 10B 11B 12A 13B 14A 15B 16A 17B 18B 19B 20B

223. b. Vertalingen
1. Voor de meesten van hen is de oplossing moeilijker dan men enkele dagen daarvoor dacht. 2. Toch zal men haar ten slotte vinden en, indien mogelijk, zo spoedig mogelijk. 3. Hoewel heel wat vragen reeds gesteld waren, bleef het publiek maar andere stellen. 4. Ten slotte zei de voorzitter: "Nu is het afgelopen, u heeft meer vragen gesteld dan ooit". 5. Inderdaad, er waren meer vragen gesteld dan gewoonlijk. 6. Ik denk dat met hoe meer deskundigen men is, hoe meer men het risico loopt zich te verliezen in overbodige (onnodige) bijzonderheden. 7. De voorzitter is nogal (tamelijk) optimistisch gebleven. 8. Om het publiek niet lastig te vallen (storen), heeft hij zoveel mogelijk gezwegen. 9. Meer dan ooit heeft hij zich een groot diplomaat getoond. 10. Heel wat jaren na zijn aftreden (ontslag) werd zijn bekwaamheid (deskundigheid) nog steeds geprezen.

225. d. 1. Juist ("Les consommateurs décideront"). 2. Onjuist ("Une agence de voyages" wordt niet in verband gebracht met de supermarkt). 3. Juist (Zie "à l'écran ... exposés"). 4. Juist ("vous ... promotions"). 5. Onjuist (je ziet het totaalbedrag van wat je hebt gekocht: "le montant total de vos achats"). 6. Juist ("vous ... rayon"). 7. Juist ("propose ... câble"). 8. Onjuist ("C'est ... interactif". "Les habitants" zijn "quelques abonnés du câble"). 9. Onjuist ("Télémarket ... notamment"). 10. Onjuist ("Gadget ... de main?"). 11. Juist ("Le village ... agrément"). 12. Juist ("Une simple touche ... écrans"). 13. Onjuist ("le logiciel ... mieux"). 14. Juist ("combien ... pages"). 15. Onjuist ("il constitue ... entreprises"; de klant moet nog "verleid" worden). 16. Juist ("les huit millions ... exemplaires"). 17. Juist. 18. Onjuist.

226. c. 1f 2n 3k 4h 5e 6j 7g 8i 9b 10c 11d 12p 13m 14a 15o 16l

229. b. Vertalingen
1. Door steeds de waarheid te zeggen maakt Jean-Pierre niet alleen maar vrienden. 2. Hoewel hij het met ons oneens was, is hij geenszins van plan zijn als open bekend staande karakter te veranderen. 3. Tijdens zijn vakantie die hij in Spanje heeft doorgebracht, heeft Jean-Pierre nog ruzie gemaakt met landgenoten die zich volgens hem slecht gedroegen. 4. Nadat hij ze tweemaal gewaarschuwd had, is hij de beheerder (bewaker) van de camping gaan halen om ze te laten vertrekken (weg te sturen). 5. De beheerder heeft niet naar hem willen luisteren, hoewel hij begrip had voor zijn houding. 6. Daar hij ontmoedigd was door zoveel onbegrip, heeft Jean-Pierre de camping nog dezelfde avond verlaten. 7. Na de kaart te hebben geraadpleegd heeft hij besloten de rest van zijn vakantie door te brengen in het westen van Frankrijk. 8. Daar hij hoopte daar zijn familie terug te zien, dacht hij ook zijn kalmte te hervinden. 9. Nadat hij twaalf uur achtereen had gereden, kwam hij in Brest aan. 10. Daar hij te vermoeid was, is hij niet in staat geweest meteen de reden van zijn vertrek uit Spanje uit te leggen. Cycle 15 234. c. 1. alinea 4 2. alinea 3 3. alinea 5 4. alinea 5
5. alinea 2 6. alinea 3 7. alinea 1

235. b. 1. un rêve 2. récemment 3. il suffit 4. tous 5. adhérents 6. étrange 7. remettre 8. la valeur 9. régler ses comptes 10. le symptôme 11. lors de 12. sinistrée 13. la désertification locale 14. une faiblesse 15. encourager 16. les inactifs

238. b. Vertalingen
1. Ik kan vanavond niet komen. 2. Dat komt omdat ik het niet durf. 3. Ik vrees niet te worden geaccepteerd door de vrienden van Charlotte. 4. Maar mijn broer zegt dat er geen enkele reden is om dat te denken. 5. Hij is nauwelijks op de hoogte van wat er is gebeurd. 6. Hij heeft zelfs geen enkel idee van het gevaar dat ik loop. 7. Hij weet helemaal niets, noch van de bedreigingen die zij tegen mij hebben geuit, noch van de beledigingen die zij mij hebben aangedaan. 8. Hij weet evenmin (ook niet) dat ze geprobeerd hebben mij te laten arresteren door de politie. Alleen maar om mij bang te maken. 9. Ik ben nergens gerust op hoewel ik helemaal niets heb gedaan. 10. Ik weet nog niet wat ik ga doen. In elk geval zal ik vertrekken zonder iets tegen iemand te zeggen.

241. b. 1C 2C 3C 4A 5B 6B 7A 8C

242. 1g 2i 3f 4l 5b 6e 7a 8j 9n 10d 11h 12k 13o 14c 15m

246. Vertalingen
1. Zij hebben elkaar de waarheid gezegd. 2. Daarna zijn ze kwaad geworden. 3. Zij hebben helemaal niet meer met elkaar gesproken. 4. De toestand is echt verslechterd. 5. Iedereen hoopt dat de problemen spoedig zullen worden opgelost. 6. Wij denken echter dat zij elkaar niet zullen ontmoeten voor het einde van de volgende week om met elkaar te praten. 7. Ik vermoed dat de voorzitter een laatste poging zal doen (op)dat ze het met elkaar eens worden. 8. Er gebeurt altijd wat (iets) in deze club. 9. Ik hoop dat alles goed zal aflopen. 10. Mijn vrienden hopen ook dat alles in orde zal komen. Cycle 16

252. 1C 2C 3C 4C 5B

253. Vertalingen
1. is op weg (is bezig) 2. terwijl ze wachten
3. zonder enige dwang
4. de groei (bloei, ontwikkeling) van de universiteiten
5. verstikt
6. slagen erin
7. maakt gezelliger (gastvrijer, vriendelijker)

256. d. Verwijswoorden
elle (r. 1) - la gare
elle (r. 2) - la gare
elles (r. 10) - retrouvailles
ce (r. 21) - centre d'animation
y (r. 48) - contact plus direct entre le train et son environnement
y (r. 49) - idem
elle (r. 54) - la publicité

258. 1A 2A 3A 4A 5A 6A 7A 8B 9B 10B 11C 12B

259. d. a1 b5 c6 d4 e2

263. b. Vertalingen
1. Nicole is er zeker van dat ze even intelligent is als haar zuster Christine. 2. Ze zegt het haar dan ook dikwijls. 3. Ze vergelijkt graag haar schoolresultaten met die van haar zuster. 4. Deze haalt dikwijls even goede resultaten als Nicole. 5. Nicole geeft dan blijk van een zekere jaloezie. 6. Bovendien heeft Christine een heel sympathieke vriend. Die mag de zuster van Christine niet zo. Dus is die helemaal niet aardig voor hem. 7. Op bepaalde dagen is ze echt gemeen tegen hem. 8. Maar hij blijft steeds zo voorkomend mogelijk ten opzichte van haar. 9. Het is zeker dat hij veel tact heeft. 10. Hij zal dan ook zeker nooit ruzie met Nicole maken.

Cycle 17 267. 1. Qui a bu boira. 2. Op de vraag of er factoren met een voorspellende waarde zijn t.a.v. het alcoholgebruik bij volwassenen. 3. - Jongeren die niet drinken, worden later heel zelden alcoholist. - 60% van de alcoholisten was tussen de 13 en 18 jaar ook al een stevige drinker. 4. Van het feit dat het overmatig gebruik van alcohol bij jongeren regelmatig toeneemt in Frankrijk. 5. a. hoog alcoholgehalte (8,6); b. veel (50 cl); c. goedkoop (7f50). 6. a. regel 30: identification au groupe; b. regel 31: mimétisme. 7. C

268. b. 1. une étude (r. 1) 9. une croissance
2. Qui a bu boira (r. 1) 10. juvénile
3. 700 garçons (r. 4) 11. défiant
4. prédictifs 12. atouts
5. sobres 13. au sein de
6. très rarement 14. mimétisme
7. immodérés 15. une bande
8. A contrario 16. qui soûle

271. b. 1A 2C 3B 4B 5C 6C 7A 8D 9C 10A 11C 12A

272. 1B 2B 3B 4A 5B 6A 7B 8B 9B 10B

275. b. Vertalingen
1. Alphonse heeft me gezegd dat hij meteen terug zou komen. 2. Inderdaad heeft hij er niet meer dan twee minuten over gedaan om er een einde aan te maken. 3. Daarna heeft hij mij het artikel laten zien dat hij zojuist geschreven had. 4. Hij heeft het mij alleen maar laten lezen om mijn mening te krijgen (horen). 5. Maar of ik het er nu mee eens ben of niet, hij zal het toch publiceren. 6. In het algemeen waardeer ik alles wat hij schrijft. 7. Hoewel hij soms overdrijft en hij te streng is voor sommige van zijn collega's. 8. Dat heb ik hem reeds herhaaldelijk gezegd.

Cycle 18

279. 1B 2A 3B 4B 5A 6B 7B 8B 9B 10A 11B

280. b. Vertalingen
1. Het Westen (...) zou bezig zijn zijn ziel te verliezen. 2. De overtuigde gelovigen zijn ruimschoots in de minderheid geraakt. 3. Zij aanvaarden graag het bestaan van bovennatuurlijke krachten. 4. Het beeld van een God van gerechtigheid is niet meer in zwang. 5. Zij zijn zeer gehecht aan hun onafhankelijkheid. 6. Niets is minder zeker. 7. Zij houden zich op de hoogte.

284. d. 1A 2A 3A 4A 5B 6A 7B 8A 9B 10A 11A 12A

e. Tekst Interview avec Frédérique Leseur

1. Voulez-vous dire qui vous êtes? Je m'appelle Frédérique Leseur et je suis responsable du service Culturel au musée Rodin à Paris ... euh ... Je ne travaille pas ici depuis très longtemps, j'ai été nommée au mois d'avril. J'étais avant ... euh ... professeur d'histoire ... dans la banlieue parisienne. J'avais au préalable passé le concours de l'agrégation pour devenir professeur, en même temps, je poursuis des études d'histoire de l'art.

2. Quel travail est-ce que vous préférez? J'ai toujours eu deux passions qui étaient l'histoire et l'histoire de l'art. L'histoire je ... l'enseignais en classe mais j'emmenais beaucoup mes élèves dans les musées. C'est ce qui m'a donné le goût du travail pédagogique à l'intérieur des musées et lorsque le poste a été créé au musée Rodin j'ai donné ma candidature.

3. Quel est exactement votre travail ici? Le rôle d'un responsable de service Culturel est une sorte de ... médiation entre le travail du conservateur qui ... euh ... augmente les collections du musée, les met en valeur à l'intérieur du musée lui-même, et le public qui très souvent connaît très mal l'oeuvre présentée. Donc nous organisons aussi bien des animations pour les enfants, pour les groupes de touristes ou pour les visiteurs individuels. C'est-à-dire qu'il y a des visites-conférences, mais nous rédigeons également des documents pour faciliter la visite lors des expositions par exemple, ou bien nous pensons mettre au point un système d'audio-guide pour permettre la visite individuelle dans le musée.

4. Qui était Auguste Rodin? Alors, Rodin est problablement le ... sculpteur français le plus connu, en tout cas le plus célèbre du XIXe siècle. Il est né en 1840 et est mort en 1917. Peu avant sa mort, il a justement organisé la suite de ce que serait son oeuvre en donnant la totalité de ses biens, de ses propres oeuvres et de toutes ses collections qui sont très fournies, à l'Etat français. En échange, il a demandé à l'Etat de ... constituer dans cet hôtel particulier qu'il appréciait énormément et dans lequel il présentait son oeuvre, un musée entièrement consacré à ses propres sculptures en ... réservant une salle aux sculptures de Camille Claudel qui avait été son élève et sa maîtresse.

5. Est-ce que Rodin a vécu ici, dans cet hôtel magnifique qui est actuellement le Musée Rodin? Rodin a ... vécu, à la fin de sa vie dans une villa dans la banlieue parisienne, à l'ouest de Paris, à Meudon, qui s'appelle la "villa des Brillants", que l'on peut actuellement encore visiter. On y trouve la maison, donc la villa elle-même dans laquelle il vivait, et à côté, un premier musée Rodin qui contient en fait la majorité de ses plâtres et dans lequel il y a également de très, très nombreuses réserves avec beaucoup d'oeuvres qui ne sont pas exposées. Ce premier musée de Meudon était donc la résidence privée de Rodin, elle était entourée de très nombreuses ... euh ... petites maisons. Et, à Paris, dans ce magnifique hôtel particulier du XVIIIième siècle et qui s'appelle l'hôtel Biron, du nom d'un des premiers propriétaires du bâtiment, il recevait uniquement ses grands commanditaires ... euh ... les personnes connues qui voulaient découvrir son oeuvre et il travaillait dans la journée. Mais tous les soirs, comme les banlieusards aujourd'hui, il reprenait un petit train qui déjà ... commençait à la gare des Invalides et l'emmenait à Meudon à la station "Val Fleuri", qui existe encore.

6. Est-ce qu'il y a aussi des incidents qui se produisent dans ce musée? Les incidents sont ... très rares. On essaie de les limiter au maximum. Les musées français aujourd'hui connaissent un problème ... de ... de vol, effectivement. Le château de Fontainebleau a été entièrement rénové et pratiquement dévalisé ... peu de jours après l'ouverture. Donc ... euh ... la surveillance c'est un des points auxquels nous sommes très, très attentifs. Mais ce qui est difficile pour nous ... euh ... à contrôler c'est le flux des visiteurs à l'intérieur du musée. Les visiteurs sont très, très nombreux, en particulier à partir du mois de mai jusqu'au mois de juillet et il est très difficile d'empêcher les gens de rentrer dans un musée. Pourtant les salles sont petites et s'il y a trop de monde dans une salle la visite est beaucoup moins agréable.

7. Quel est le plus grand problème selon vous? Le problème majeur c'est la volonté des visiteurs de toucher les oeuvres alors qu'il y a un véritable problème, là, de conservation. Au musée, sont organisées des visites destinées spécialement au public aveugle et ... les aveugles ont le droit de toucher à main nue des bronzes, uniquement, de Rodin. Ça pose déjà un premier problème d'usure des patines des différentes sculptures mais cela peut encore ... euh ... être ... maintenu parce que nous sommes très vigilants. Nous ne faisons pas toujours toucher les mêmes oeuvres. Mais beaucoup des visiteurs ... euh ... ordinaires, si je peux dire, veulent toucher les marbres et là, il y a un véritable problème d'acidité des mains qui abîme la sculpture.

8. Quelles sont les plus belles oeuvres de Rodin? Je trouve beaucoup trop d'oeuvres belles, pour donner en une liste mais ce qui est sûr, c'est que aujourd'hui nous apprécions énormément les sculptures de Rodin alors qu'à ... l'époque où il vivait, pratiquement chacune de ses grandes ... oeuvres ont été des scandales et ont été très mal acceptées. Par exemple ... la statue de Balzac que nous apprécions énormément aujourd'hui, qui rend ... euh ... de façon si intense la force du génie créateur de Balzac a été ... euh ... ridiculisée par la critique. La première de ses grandes oeuvres qui est "L'Age d'Airain", elle aussi a été refusée, accusée d'être un moulage sur nature du corps du modèle, et Rodin a constitué tout un dossier pour témoigner de ... de ses qualités de sculpteur et pour prouver que ça n'était pas un moulage sur nature et ... il en est ainsi pour toutes ses grandes réalisations.

9. Quelles sont les oeuvres que tout visiteur désire voir? Je pense que l'oeuvre la plus connue, peut-être l'emblème un petit peu de Rodin dans le monde, c'est "Le Penseur" qui d'ailleurs se trouve habituellement au musée Rodin, à l'entrée d... du jardin, à droite de l'entrée, et qui aujourd'hui est couché sur le dos devant notre bureau, puisqu'il est en pleine opération et dans les mains des restaurateurs. Il faut savoir que les bronzes de Rodin, ce sont des oeuvres qu'on peut ... enfin, la technique du bronze permet la reproduction d'une oeuvre, donc il existe plusieurs originaux. Et ce fameux "Penseur", il ne faut pas oublier qu'il est également sur la tombe de Rodin devant sa maison, à Meudon. Donc "Le Penseur" est la première oeuvre que les gens désirent voir. Ensuite il y a le fameux "Baiser", le grand marbre qui, au moment où je vous parle, se trouve encore à Atlanta dans l'exposition pour les Jeux Olympiques.

10. Qui était Camille Claudel? Oui, alors, Camille Claudel était l'une des élèves de Rodin. Il y avait assez peu de femmes dans le monde de la sculpture au XIXième siècle, mais ... elle est très vite passionnée par la sculpture, elle modèle elle-même, et elle vient ... euh ... voir Rodin et prend auprès de lui des cours. Elle devient ensuite ... euh ... une des personnes qui travaillent dans son atelier, et ... euh ... après quelques années de travail à côté de ... de Rodin, qui est son maître, elle devient l'amante du sculpteur, sa maîtresse. Leur liaison va durer assez longtemps, un peu plus d'une dizaine d'années, dans les années 80 jusqu'aux années 90. L'oeuvre de Camille Claudel, c'est à la fois une participation au cours de quelques grands travaux de Rodin, en particulier c'est elle qui a modelé les pieds des "Bourgeois de Calais" ... mais c'est aussi l'oeuvre ... d'une femme sculpteur qui réalise ses propres sculptures. En particulier, au musée Rodin, on peut admirer "La Vague", qui est très originale, puisqu'elle présente un petit peu, selon la mode du japonisme à la fin du XIXième, une vague en onyx et puis des petits personnages féminins ... qui jouent sous cette vague.

11. Quelle est l'originalité du Musée Rodin? Le musée Rodin tout d'abord est un musée qui est consacré à l'oeuvre d'une seule personne. Rodin n'est pas seulement un sculpteur c'est aussi un dessinateur, et une salle du musée est entièrement consacrée à ses dessins. C'était également un grand collectionneur ... et les oeuvres, par exemple, de ... euh ... Van Gogh ... euh ... ou bien de Jeanne Carrière, que l'on peut voir à l'intérieur du musée, ne sont pas des acquisitions ultérieures, mais faisaient partie de la collection personnelle de Rodin. Donc ... euh ... ce musée est entièrement consacré à un seul homme. En cela on peut peut-être le rapprocher du musée Picasso, qui lui également, se situe dans un hôtel particulier ... du Marais, et il y a là une similitude assez intéressante entre ces deux musées. Le musée Rodin est également un musée très visité. Il y a environ 500.000 visiteurs par an, ce qui situe le musée Rodin dans les dix premiers musées de France pour le nombre de visiteurs. Je pense que le jardin est plus beau ... euh ... au début de l'été. Ou alors en automne lorsque toutes les feuilles ... euh ... sont couleur orangée. Quant au musée lui-même, moi je trouve qu'il est toujours beau!

12. Qu'est-ce que vous aimeriez dire pour terminer cette interview? J'aimerais que le travail que nous réalisons permette aux visiteurs de mieux connaître l'oeuvre de Rodin, de peut-être mieux comprendre ce qu'est qu'une sculpture. Mais j'aimerais aussi que, après avoir visité ... le musée avec par exemple avec les personnes qui font les visites-conférences, ou après avoir fait toutes ces acquisitions de connaissances que nous espérons offrir au public, ils aient envie de revenir et là uniquement de se confronter eux-mêmes, face à la richesse de l'oeuvre, et peut-être aussi les inviter à rêver, dans ce cadre, idyllique, du septième arrondissement.

12. Qu'est-ce que vous aimeriez dire pour terminer cette interview? J'aimerais que le travail que nous réalisons permette aux visiteurs de mieux connaître l'oeuvre de Rodin, de peut-être mieux comprendre ce qu'est qu'une sculpture. Mais j'aimerais aussi que, après avoir visité ... le musée avec par exemple avec les personnes qui font les visites-conférences, ou après avoir fait toutes ces acquisitions de connaissances que nous espérons offrir au public, ils aient envie de revenir et là uniquement de se confronter eux-mêmes, face à la richesse de l'oeuvre, et peut-être aussi les inviter à rêver, dans ce cadre, idyllique, du septième arrondissement.

287. d. 1. I. Het in dienst nemen van Rose (Il y aura quatre ans). II. Beschrijving van de manier waarop Rose werkt (Elle savait coiffer). III. Bezoek van de commissaris van politie die op zoek is naar een crimineel (Or, un matin ...). IV. Confrontatie van de commissaris met Rose (Je sonnai Rose). 2. Uit een zeer welgesteld milieu. a. Ze zoekt een kamermeisje (Je me trouvais sans femme de chambre). b. Ze spreekt over het kamermeisje als iemand van lagere komaf (condition inférieure). c. Haar man is officier (de concierge is een "ancienne ordonnance de mon mari"). d. Ze woont in een groot huis (hôtel). e. Ze spreekt over veel personeel (cocher, valet d'écurie, valet de pied). 3. I. Door de voor dit zeer korte verhaal betrekkelijk lange beschrijvingen van Rose. II. Door de confrontatie van het personeel, behalve Rose. III. Ten slotte door Rose aan het einde van het verhaal te laten ontmaskeren. 4. Om het verhaal te kunnen presenteren als een persoonlijk getuigenis, wat de betrokkenheid van de lezer verhoogt. Het wordt geloofwaardiger en authentieker. 5. Omdat die karakters al voldoende tot uiting komen in de beschrijvingen. Het gaat om de situatie en de ontknoping en niet om het karakter. Lange beschrijvingen vind je meer in romans en nooit in korte verhalen. 6. Om het verhaal levendiger, sneller te laten verlopen. Zo wordt de spannning nog eens extra opgevoerd. 7. Stomme verbazing met tegelijkertijd enig ongeloof en bewondering voor Rose. 8. Het gaat hier om een "condamné à mort pour assassinat" en hij is vier maanden geleden uit de gevangenis ontsnapt. 9. Ja. Het is zeker in de negentiende eeuw aannemelijk dat een voortvluchtige gevangene op deze wijze uit de handen van de politie probeerde te blijven. De opsporingsmethoden waren minder verfijnd en de afstand tussen de werkgever en de werknemer was groot. De kans op ontmaskering was dus kleiner. Cycle préparatoire

289. Antwoorden en uitleg staan bij de opdracht.

290. Antwoorden: 1. Men had een grote hekel aan het alleenzijn. 2. a. De verhouding moet perfect zijn op alle gebieden. b. Dat men sneller uit elkaar gaat. 3. In het ene geval slaat "salut" op de situatie (het heil) die ontstaat na de scheiding ("c'est", r. 5 slaat terug op de keuze wel of niet scheiden). "L'enfer" is dan de toestand (de hel) die ontstaat als je bij elkaar blijft. In het andere geval slaat "salut" op de situatie (het heil) binnen het huwelijk. "L'enfer" slaat dan op de ellende buiten het huwelijk. 4. Als door het ontbreken van communicatie de eenzaamheid binnen de relatie onverdraaglijker wordt dan wanneer men echt "alleen" zou zijn. 5. Omdat binnen de relatie of het huwelijk de aanwezigheid van de ander een dwangmatige uitwerking heeft. 6. D. 7. a. Omdat we zo veeleisend zijn. b. Ze stelden minder hoge eisen aan het huwelijk. 8. Het toenemend aantal scheidingen (a). Een slecht huwelijk is niet meer, zoals voorheen, een "veroordeling tot levenslang": men bespaart zich een hoop ellende (b). 9. Het gaat niet (alleen) om vrijgezellen in de oorspronkelijke betekenis van het woord. 10. Er zijn allerlei alleenstaanden. 11. Ze zijn niet getrouwd. 12. Al. 13. Er komen steeds meer mensen die ervoor kiezen alleen te wonen. 14. Dat eenzaamheid een normale ervaring wordt, waar iedereen (in zijn leven) vroeg of laat mee te maken krijgt. 15. C. 16. Dan kiest men voor de "lauwheid" van het eigen bed. 17. Door "nous préférons" (r. 45-46). 18. D.

291. Yves Michel b
H. Antoni d
B.W. Johnson c

293. Brief 1.

294. Antwoord A: grote verontwaardiging.

REACTIES

D.

D.

HOE handig, thank u!!
kusje donna

19 jaar geleden

Log in om een reactie te plaatsen of maak een profiel aan.