La mode des années folles

Beoordeling 5.5
Foto van een scholier
  • Werkstuk door een scholier
  • 6e klas vwo | 2863 woorden
  • 8 mei 2001
  • 119 keer beoordeeld
  • Cijfer 5.5
  • 119 keer beoordeeld

Taal
Frans
Vak
Les années folles: vitesse et voyage
Les années 1920 sont parfois appelées ‘les années folles’: après la Belle Époque de l’avant-guerre, il y était les années folles de l’après-guerre. La génération qui a échappé aux massacres de 1914 – 1918 veut rattraper les années perdues: elle s’amuse éperdument, elle aime le risque et l’aventure, elle découvre la voiture et les trains internationaux et les autres continents.
Les règles morales, les coutumes et l'humeur des années 1920 étaient un départ énergique à ceux des deux décennies précédentes. Pendant la première guerre mondiale, des femmes ont été invitées pour remplir travaux parce que les hommes étaient á la guerre. Il n'y avait plus de temps pour des petites marches dans une jupe tuyau. Des jupes plus courtes, plus amples et plus pratiques ont été conçues pour les femmes indépendantes autoritaires qui gagnaient maintenant les salaires substantiels pour leur travail de temps de guerre.

Dans ces années on a découvrit la bande roulant. On introduit la production en masse, par exemple l’industrie d’automobile (Ford). Dans la production de vêtements, on usait le même principe. La coupe était très simple. On pouvait produire avec la machine á coudre et c’était possible de faire des vêtements ‘prêt á porter’.
À la fin de la guerre, les femmes étaient peu disposées à retourner à l'habillement d' emprisonnement des décennies plus tôt, ni soumettent aux limitations que ces vêtements ont représentées. Les nouvelles danses énergiques comme Charleston, shimmy, et Blackbottom sont devenues des exercices dans le mouvement perpétuel et étaient bientôt universellement populaires. Le short s'habille et les chaussures avec des courroies étaient une réflexion du besoin de la jeunesse d'habillement qui a tenu compte de la liberté de mouvement rapide. Les robes de soirée fringants, des colliers, et des boucles d'oreille pendantes, tous tournent et agitent, accentuant le battement frénétique.
Dans les années 1920 - 1930, la mode est aux vêtements simples et confortables. De nouvelles carrières s’ouvrent aux femmes. Elles ne veulent plus de tenues fragiles et difficiles à entretenir. Les vêtements souples de 1920 précèdent le style garçonne. Cheveux ras, jupes courtes et poitrines plates. On se serre dans des soutiens -gorge spéciaux. En 1926, les jupes sont au dessus du genoux ce que beaucoup jugent scandaleux ! La mode des années 30 veut une ligne longue et souple. On l’obtient par des étoffes coupées en biais, moulant les hanches et s’évasant à l’ourlet. Malgré la crise, les salaires sont plus élevés, magazines et films diffusent les nouvelles tendances. On commence à produire du prêt a porter.

La Flapper

Le flamboyé et le gaieté des jeunes filles étaient, en partie, une tentative d'attirer l'attention de la population mâle restante. Ces étourdis sans l’inhibition de jeunes filles, avec leur désinvolte aèrent, s'habiller apprécié d'une façon peu usuelle. Ils ont souvent porté leurs chaussures (bottes arctiques) avec les boucles desserrées de sorte qu'ils " flap flapped " pendant qu'ils marchaient, ainsi les flappers nommés.
La Flapper, les jeunes femmes, était la héroïne de l'âge de Jazz. Avec des cheveux courts et une jupe courte, avec les socquettes tourné-vers le bas et les genoux poudrés - la Flapper doit avoir semblé à sa mère comme un rebelle. Plus non confiné à la maison et à la tradition, la Flapper typique était de jeunes femmes qui a été souvent considéré en tant que peu rapides et peut-être même d’impertinentes.

La plupart du temps, la Flapper a offensé la génération plus ancienne parce qu'elle défiait les conventions du comportement féminin acceptable. La Flapper était "moderne". Traditionnellement, les cheveux des femmes avaient toujours été longs. La Flapper les a portés courtes, ou a ébouriffé. Elle a utilisé le maquillage (qu'elle pourrait s'appliquer en plein public). Et la Flapper a porté les robes amples qui souvent l'ont exposée des bras aussi bien que ses jambes des genoux vers le bas. Cependant, les Flappers ont fait plus que symbolisent une révolution dans la mode et les mores - ils ont incarné l'esprit moderne de l'âge de jazz.
Pour des centaines d'années, il avait été d'usage pour accentuer les différences entre l'anatomie mâle et femelle. Maintenant toute ça a changé. En raison de l'attention concentrée sur les jeunes, l'image de la figure féminine idéale a été transformée du solide S-déplient figure du tournant du siècle au garçonne jeune sans la buste des années 20. Ce regard androgenèses était également une réflexion du désir des femmes de concurrencer les hommes dans beaucoup d'aspects de leur vie.
En 1920, aux États- Unis, le congrès a décrété le 18ème amendement, qui a interdit la vente des boissons alcooliques. La prohibition a été censée pour éliminer le problème d'alcool aux Etats-Unis, mais malheureusement elle a seulement rendu des sujets plus mauvais. Il était impossible d'imposer cette nouvelle loi et beaucoup de gens ont visualisé le boire illégal comme passe-temps provocant et ont trouvé des moyens ingénieux de cacher l'alcool dans leur vêtements ou leur accessoires.
Les films cinématographiques étaient instrumentaux dans la diffusion rapide de nouveaux modèles de mode. Clara Bow, la ‘it’ femme des films des années 20 ("it" a signifié le magnétisme sexuel), a fixé la norme pour la beauté féminine. Les jeunes filles ont copié ses cheveux pendillés, sourcils de crayon légèrement, et lèvres rouge foncé ‘d'arc de cupide’, qui sont devenues sa marque déposée.
En 1925, l'exposition parisienne des Arts Décoratifs et Industriels Modernes, une exposition internationale des arts décoratifs modernes, présentée au monde une nouvelle forme d'art qui plus tard s'appellerait "Art Déco". Ce nouveau modèle s'est caractérisé par forme géométrique nettement dessiné, lignes parallèles, cercles concentriques, le soleil levant (symbole d'optimisme), et chutes d'eau ou fontaines. Des motifs traditionnels tels que des fleurs et des feuilles ont été dépeints d'une mode stylisée; c.-à-d."la rose de Déco" qui est devenue un symbole du mouvement de Art Déco. Est-ce que non seulement des conceptions géométriques ont été utilisées dans l'ornementation des vêtements et des accessoires, mais la figure féminine idéale entière a ressemblé à un grand rectangle.
Coco Chanel
Le couturier le plus influent des années 20 était la couturière française Gabrielle "Coco" Chanel. Elle est considérée comme étant par beaucoup "la créatrice de la femme moderne". Elle a semblé connaître quelles femmes ont eu besoin, et sa figure de garçon mince lui a fait un excellent modèle pour ses propres créations. Chanel a estimé que les vêtements traditionnels pour des femmes étaient trop confinant et peu adaptés pour les femmes actives des années '20. Elle était un pionnier en adaptant les modes des hommes, telles que le chandail et le blazer, dans les vêtements occasionnels que les femmes pouvaient porter. Ses pyjamas de plage étaient toute la fureur vers la fin des années 20 et le début des années 30. Elle a frayé un chemin d'utilisation des laines Jersey pour des costumes et pour sa "la petite robe noire" avec le collier et les manchettes blancs.
Toujours un poseur de tendance, Chanel était un du premier de ‘bob’ ses cheveux, pour fumer des cigarettes, et pour afficher un soleil tan, qui jusqu' aux années 20 a été considéré vulgaire. Elle a conçu et a favorisé ses " bijoux d'illusion " (bijoux de costume) qui ont incorporé des chaînes d'or avec de grandes pierres d'imitation de gemme et perles synthétiques. Chanel était fameuse par son costume classique comportant une veste sans collier avec contraster l'équilibre tressé et une jupe droite. La simplicité et l'élégance minimisée étaient les cachets de toutes ses conceptions.
Gabrielle "Coco" Chanel (1883-1971) est née dans Saumur, France méridionale. Elle a commencé en concevant des chapeaux, d'abord à Paris en 1908, et plus tard dans Deauville. Ses boutiques de mode (une à Paris et une à Deauville) se sont ouvertes simultanément en 1914. Elle a ouvert un salon de haute couture dans Biarritz en 1916, et en 1920 s'est déplacée à Paris dans les quarts sur la rue Cambon. Prêt-à-porter les modes n'ont pas été présentés jusqu'en 1978, après la mort de Coco.
Chanel était célèbre pour populariser les vêtements pratiques, compris le pantalon pour des femmes, noircit peu des robes, et des vestes sans col genre boîte avec le bordure polarisée et les boutons en laiton. Gabrielle Chanel ne dessine pas ses modèles, elle les assemble directement sur la cliente, de façon à sentir le corps bouger. Ses premiers tissus ont inclus la laine Jersey, qui était ajustage de précision confortable et facile, mais n'ont pas été considérés approprié aux vêtements à la mode.
La fin de la première guerre mondiale marque, définitivement, la fin d'un monde et le changement des mentalités: les femmes, désormais, se rapprochent de l'idéal d'indépendance et de liberté que Chanel met dans sa vie et dans ses créations. Les années 20 sont le théâtre d'une joie de vivre et d'une énergie particulières.
En 1926, Mademoiselle Chanel invente "la petite robe noire". Les accessoires traditionnels de Chanel incluent les brins multiples des perles et des chaînes d'or, des sacs à main piqués, des pompes de bride-en arrière en ivoire avec les orteils noirs, des sacs à main piqués avec des courroies d'épaule faites en chaîne d'or, et des gardénias. Elle a aimé mélanger les bijoux d'imitation à de vrais bijoux et a souvent combiné du style chique avec des vêtements de sport.
Des affaires de Chanel ont été interrompues par la guerre mondiale I et encore en 1939 au début de la deuxième guerre mondiale, après quoi elles n'ont pas rouvert jusqu'en 1953. Après sa mort dans son appartement de Paris en 1971, d'abord ses créateurs auxiliaires, Gaston Berthelot et Ramon Esparza, et puis ses aides Yvonne Dudel et Jean Cazaubon ont conçu le couture (1975-1983). Philippe Guibourgé est devenu le créateur de prêt á porter. Karl Lagerfeld a assuré la conception de haute couture en 1983 et la conception de prêt-à-porter en 1984. Il réchauffés ses modèles de marque déposée annuellement dans divers tissus.

La mode, influencé par quelques tendances

En photo numéro 1, on revoit l’influence des concours d’automobiles et l’aviation. Parce que la voiture et l’avion étaient une préoccupation des beaux jeunesses, on les revoit dans la mode.
On portait des chapeaux cloches et les jackets de cuir et les lunettes pour la protection de poussière. On portait aussi des châles, un peu de bohémien et avec beaucoup de couleurs. D’abord les jackets et les lunettes étaient inspiré par l’aviation et les automobiles. On avait un code d’amour de chapeaux cloche : la manière de faire le nœud était une indication de la vie amoureuse (elle était célibataire ou elle a donné son amour ou elle est marié)
En photo numéro 2, on revoit l’influence des machines. Cette á dire, la production en masse. Les robes étaient simple et droit, parce que il était plus facile de confectionner avec la machine á coudre. Par la production en masse il était possible que toutes les gens peuvent payer les prix de la mode.
Et par la, on introduit un système nouveau des mesures. On introduit aussi un système des caractères, par exemple : le caractère Romantique, Conventionnel, Artistique, Bohémien, Modern et Chique.
Le caractère Modern est une femme élégante, elle a le coiffure court et elle a l’air garçonnier et elle est svelte.
Le caractère Artistique est mystique. Elle a les cheveux longes et brunes et les yeux brunes. Elle aime les broderies bizarres et les bijoux excentriques.
Les femmes doivent être sveltes : les hanches, les derrières et les seins doivent être le plus plates possible.
En photo numéro 3, on revoit l’influence d’Art Déco et l’orientale. Les gens étaient intéressés dans les pays non- Européenne, ils pouvaient traveller á ces pays, et ils les voyaient au cinéma.
Les broderies et les draperies et les bijoux étaient inspiré par l’Orientale. Le couleur était aussi orientale : rouge. On revoit l’influence d’Art Déco dans le fond.
Art Déco est un mouvement d'art impliquant un mélange des modèles décoratifs modernes d'art, en grande partie des années 20 et des années 30, dont les caractéristiques principales ont été dérivées de divers modèles de peinture d'avant-garde du vingtième siècle tôt. Les travaux de Art Déco montrent des aspects de Cubisme, de Constructivisme russe et de Futurisme italien -- avec l'abstraction, la déformation, et la simplification, en particulier la forme géométrique et les couleurs fortement intenses -- célébration de l'élévation de commerce, de technologie, et de vitesse.
L'impact croissant de la machine peut être vu dans des images de répétition et superposant de 1925; et dans les années 30, sous les formes profilées dérivées des principes de l'aérodynamique. Le nom est venu des arts 1925 d'Internationale d'exposition Décoratifs Industriels et Modernes, tenu à Paris, qui a célébré la vie dans le monde moderne. On l'a considéré populairement un modèle élégant de la sophistication fraîche dans l'architecture et les arts appliqués qui s'étendent des objets luxueux ont fait à partir du matériel exotique à la masse production, éléments profilés disponibles à une bourgeoisie croissante.
En photo 4 on revoit l’influence de sport ; les femmes s’intéressaient au sports divers : on jouait le tennis, on se promenait á cheval, on faisait du sport d’hiver. Pour cette activités on a besoin des vêtements spécial. Dans la mode de toutes les jours on y voit une réflexion.
La crinoline et le corset disparaît du l’image de la mode. Des corsets n'ont pas cessé d'être portés, mais, en tant que de plus en plus femmes a mené de vie active et il y avait peu d'occasions sociales, le désir pour rétrécir était considérablement moins. Une figure mince est devenue de plus en plus admirée, des courbes voluptueuses ont été découragées, et le confortable élastique tirer-sur la ceinture et le brassière séparé a fait leur aspect.
Les femmes se sanglent dans un corset de nouveau type. Il ne comprime pas l’estomac mais cisaille le dos. Les gens riches portent des costumes adaptés à chaque circonstance. On en arrive à se changer de toilette jusqu'à 6 fois par jour. Après la mode des ballets Russes en 1910, le style oriental fait fureur. On raffole des robes fluides, des turbans et des plumets. Simultanément, les robes deviennent si étroites, que les femmes doivent s’attacher les jambes avec des jarretières spéciales pour éviter les grandes enjambées qui auraient fait craquer les coutures.
Les jupes étaient très courtes : l’attention était fixé aux jambes. L’attention n’était pas seulement fixé par le jupe, mais aussi par les jarretières avec broderie et des perles. Mais aussi par les bas avec le photo d’un ami ou les mots croisés. Les jarretières étaient lié parce que quand on prend un pas trop grand, les coutures de la jupe serrée déchiraient.

Charleston est quelque chose de meilleur vu que décrit. Ses danseurs ont ressemblé à quelque chose comme les poulets ivres. Le Charleston est basé apparemment sur l'idée de contorniate le corps en positions les plus artificielles et les plus inconfortables possibles. Les danseurs de Charleston ont choqué beaucoup de monde par la danse scandaleuse. La plupart du temps, elle a offensé la génération plus ancienne parce qu'elle défiait les conventions des valseurs civilisé. Bien que Charleston ait été propagé nationale et internationale autour 1913, c’est après 1924 le Charleston revient dans les revues musicales tout-noires, ‘Running sauvage’.

Les finances

Un sentiment d'optimisme a attiré des millions de personnes pour acheter des parts des provisions sur la spéculation. Ceci a par la suite mené à la débâcle de marché financier de 1929, qui a fait détruire les fortunes de beaucoup de gens durant la nuit. La panne totale a mis un terme brusque à l'esprit sauvage et insouciant des années 20 et a apporté la décennie à une conclusion brusque et déprimé.

REACTIES

Log in om een reactie te plaatsen of maak een profiel aan.

S.

S.

puik werk niki, zo te zien heb je er je werk van gemaakt! Ik zou je eigenlijk ook iets moeten vragen waar je al die informatie vandaan hebt gehaald en of je nog informatie weet zijn op het internet! ik moet namelijk een spreekbeurt geven over de Hedendaagse mode + informatie (in het frans), al gegevens zijn welkom!!
bij voorbaat dank
Stefaan Van Bockstal, Lochristi

21 jaar geleden

J.

J.

waar is de vertaling????????????

21 jaar geleden

P.

P.

dit werkstuk is precies wat ik zoek.
heb je dit ook in het Nederlands?
zou je het me willen opsturen?
alvast bedankt.

18 jaar geleden

Y.

Y.

Hey sorry, maar ik heb echt uw hulp enorm nodig, als je me natuurlijk wilt helpen, het gaat nl over uw werkje over "la mode des annees folles" ik zou u graag wille vragen waar je de foto's kunt vinden of... je ze eventueel kunt doorsturen :$

18 jaar geleden

R.

R.

Hey Niki,
Heb je een beetje een goed cijfer gekregen voor dit werkstuk?
Ik moet namelijk ook een werkstuk maken, en ik snap niks van Frans dus, hahaha..!! mjaa....wil je ook even een klein beetje vertellen waar dit werkstuk over gaat?
Njaa...Thnq(K)
Rob Grooters...!!

18 jaar geleden

E.

E.

Salut!
wij zijn twee meisjes van 13. wij moeten een franse modekrant maken. heb je hier een goed site voor met franse modetips en nieuwtjes. graag in het nederlands.
Alvast bedankt.
Bonjour, Esther en Jasmijn

17 jaar geleden